Un juge émet un mandat d'arrêt international contre l'ex-président péruvien Toledo

La justice péruvienne a ordonné jeudi l’arrestation et la détention provisoire de l’ancien président Alejandro Toledo, accusé d’avoir touché des millions de dollars du géant du BTP brésilien Odebrecht contre l’attribution d’un marché public. Le juge Richard Concepcion, chargé de l’affaire, a émis un mandat d’arrêt national et international contre l’ancien chef de l’Etat (2001-2006), qui se trouverait actuellement à l’étranger, et a demandé sa « localisation immédiate, son arrestation et sa détention provisoire » pour 18 mois.

Partager l'article

10 février 2017 - 05h25