Un jogging autour du Domaine royal de Laeken pour en demander l'ouverture partielle

Une soixantaine de personnes ont pris part dimanche à un jogging organisé autour du Domaine royal de Laeken afin de demander l’ouverture partielle au public de cet espace privé de la famille royale. L’initiative émane de la députée socialiste bruxelloise Hannelore Goeman (sp.a), qui a trouvé un écho notamment auprès du bourgmestre de Bruxelles-Ville Yvan Mayeur (PS) et de formations politiques comme Ecolo/Groen et l’Open VLD. “Le Domaine royal est gigantesque et pourtant inaccessible au public. Ce parc, dont la taille est équivalente à 297 terrains de football, occupe une position centrale dans la zone du canal et se trouve dans l’une des zones les plus grises et densément peuplées de la capitale. Je pense surtout aux nombreux enfants et jeunes qui grandissent dans ces quartiers sans jardin ou même un parc digne de ce nom dans les environs”, explique Hannelore Goeman, qui mène campagne sous l’appellation “Parc national”.

D’après la députée, le sp.a a introduit une résolution à la Chambre et au Sénat sur la question de l’accès public au parc. La Régie des bâtiments, sous tutelle du ministre de l’Intérieur, doit lancer une étude de faisabilité.

“Après tout, le parc Duden à Forest qui, à l’instar du Domaine royal de Laeken fait partie de la Donation royale, a lui été ouvert au public. Nous continuerons d’organiser ce jogging autour du Domaine royal une fois par an tant que nous ne pourrons pas courir à l’intérieur”, conclut-elle.

Partager l'article

02 avril 2017 - 15h55