Un ex-ministre israélien accuse Erdogan de vouloir établir un "nouvel empire ottoman"

L’ancien ministre de la Défense israélien Moshé Yaalon a accusé mercredi le président turc Recep Tayyip Erdogan de vouloir établir “un nouvel empire ottoman”. M. Yaalon, qui pourrait se porter candidat au poste de Premier ministre aux prochaines élections, s’exprimait sur des sujets d’actualité lors d’une rencontre avec des journalistes étrangers.
Il a accusé M. Erdogan de vouloir imposer son “hégémonie en établissant, pas seulement en Turquie, un nouvel empire ottoman avec l’idéologie des Frères musulmans”.
M. Yaalon a également affirmé que la Turquie, membre de l’Otan, agissait contre les intérêts occidentaux, la qualifiant d'”élément radical” et la comparant à l’Iran –considéré comme l’ennemi numéro Un par l’Etat hébreu– et au groupe djihadiste Etat islamique.
La décision de l’ex-président américain Barack Obama de se “désengager” du Moyen-Orient a laissé un vide, “rempli par ces trois éléments qui luttent pour l’hégémonie dans la région”, a-t-il jugé.
Les propos de M. Yaalon surviennent alors qu’Israël et la Turquie ont mis fin l’an dernier à six ans d’une crise diplomatique, provoquée par un assaut meurtrier de l’armée israélienne contre un bateau turc faisant partie d’une flottille humanitaire pour Gaza.
Interrogé par ailleurs sur le conflit avec les Palestiniens, M. Yaalon a affirmé: “Nous sommes loin d’arriver à un règlement dans un avenir proche”.
L’ancien ministre a annoncé en début de semaine qu’il quittait le parti Likoud du Premier ministre Benjamin Netanyahu pour créer son propre parti.

Partager l'article

15 mars 2017 - 22h00