Un Colombien prétend avoir été kidnappé pour payer sa dette dans un bordel

Lorsqu’il a réalisé qu’il n’avait pas assez d’argent pour payer ses dettes dans une maison close de Colombie, un jeune chauffeur Uber a prétendu avoir été enlevé pour réclamer une rançon à celle qui lui louait une voiture. Harold Santiago Osorio Garzon, 23 ans, était un habitué d’un bordel de Medellin (ouest), où, entre consommations d’alcool et services de prostituées, il avait laissé une ardoise de 11 millions de pesos (environ 3.800 dollars), ont indiqué vendredi les services du procureur.
Ne pouvant acquitter sa dette, il a tenté d’extorquer de l’argent à celle qui lui louait une voiture pour travailler comme chauffeur Uber, a expliqué à la presse le colonel Wilson Pardo, commandant de la police du département d’Antioquia, dont Medellin est le chef-lieu.
Le jeune homme lui a alors assuré que ses kidnappeurs exigeaient 15 millions de pesos (environ 5.200 dollars) en échange de sa liberté et du véhicule, et lui a donné rendez-vous dans une rue du quartier Belen à Medellin pour remettre l’argent.
Mais la propriétaire de la voiture avait déposé plainte. Aussi, lorsque Osorio “est arrivé sur les lieux avec ses trois supposés ravisseurs et (…) s’est enfui en courant avec l’argent”, ils ont été interpellés par la police, selon le procureur.
Les enquêteurs ont démontré que le jeune chauffeur n’avait jamais été enlevé et que la voiture était restée au bordel, “en gage” de paiement de sa dette, tandis que trois hommes l’accompagnaient pour récupérer l’argent.
Osorio a été inculpé de tentative d’extorsion aggravée et incarcéré à la prison de Rionegro, proche de Medellin. Les trois autres ont été laissés en liberté.

Partager l'article

13 février 2017 - 07h35