Un chef étoilé lance un projet de cuisine pour les réfugiés dans le nord de la France

Akrame Benallal, un chef cuisinier parisien étoilé au guide Michelin, a assisté mercredi au lancement d’un projet de cuisine dans le camp de migrants de Grande-Synthe, près de Dunkerque. Un groupe de dix femmes tente de promouvoir l’intégration par la cuisine. Le projet Le Recho prend place dans le camp de La Linière et organise des ateliers de cuisine pour les réfugiés. L’équipe espère que ceux-ci amèneront de la vie dans le camp, tisseront des liens entre les personnes et aideront les réfugiés à trouver du travail. Durant trois semaines, ils prépareront quotidiennement un repas végétarien pour les 150 habitants du camp, avant de préparer ensemble le repas pour 300 personnes, alternant plats français et plats étrangers.

« Manger ensemble est une manière particulière pour vaincre la peur de l’autre », déclare la chef de projet, Vanessa Kryceve. Le projet comprend aussi l’élaboration de potagers communs. L’équipe, qui est entièrement constituée de bénévoles, est soutenue par le bourgmestre, Damien Careme, différents chefs renommés et des célébrités françaises. Ils ont récolté 50.000 euros pour le projet, principalement grâce au crowdfunding.

Le Recho a l’intention d’exporter son idée à la Belgique l’année prochaine et à d’autres pays comme l’Allemagne, la destination première des réfugiés en Europe, et en Grèce, le premier pays européen où les réfugiés sont arrivés l’an passé. L’équipe a également un « food truck » qui vendra de la nourriture basée sur les plats des réfugiés.

Partager l'article

17 août 2016 - 14h50