facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Un centre d'expertise sur les mutilations génitales en mal de subsides

À la veille de la journée internationale de tolérance zéro à l’égard des mutilations génitales féminines (MGF), l’ASBL Intact, devenue un centre d’expertise juridique en la matière, annonce qu’elle risque de bientôt ne plus être en mesure d’assurer sa mission principale de protection des femmes et des filles des mutilations génitales, faute de subsides. Quelque 300.000 euros sont nécessaires à l’association pour poursuivre ses activités. « Alors que la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, entrée en vigueur en Belgique en juillet 2016, prévoit explicitement que les organisations qui luttent contre les violences faites aux femmes doivent être soutenues financièrement, les subsides alloués diminuent d’année en année, entravant le développement des activités de prévention et de protection des MGF », regrette dans un communiqué Céline Verbrouck, présidente de l’ASBL Intact.
L’association Intact existe depuis sept ans grâce aux demandes continues de subsides pour des projets spécifiques. Mais le manque de fonds structurels menace désormais la survie de l’association. Or, les études, analyses et outils juridiques développés par l’ASBL servent de nombreux magistrats, politiques et professionnels, qu’ils soient du secteur médical, social ou associatif, impliqués dans des démarches liées à l’asile et à la protection en Belgique des filles et femmes exposées ou victimes d’une MGF ou d’autres violences de genre.
« Nous risquons bientôt de ne plus être en mesure d’assurer l’assistance juridique actuellement fournie aux professionnels qui nous sollicitent », s’inquiète Céline Verbrouck. Sans fonds structurels, Intact sera en effet contrainte de réduire sensiblement son champ d’activités à partir de 2018. « C’est une nouvelle fois révélateur de la difficulté actuelle de trouver du financement pour l’aide juridique, spécialement quand ça touche les personnes étrangères », déplore la présidente de l’ASBL.
L’association appelle dès lors les responsables politiques à mettre la main au portefeuille, ce qui permettrait à Intact d’assurer la poursuite de ses activités de lutte contre les MGF.
En Belgique, les mutilations génitales féminines concernent plus de 13.000 femmes, qui sont vraisemblablement, totalement ou partiellement excisées, et plus de 4.000 fillettes risquent une MGF, selon des estimations du SPF Santé Publique.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Météo – Le thermomètre affichera jusqu'à 30 degrés ce mercredi

Le temps sera chaud et ensoleillé ce mercredi, avec des maxima oscillant entre 25 degrés sur les hauts plateaux de l’Ardenne et le long du littoral, et 30 degrés en Campine. L’après-midi, des champs de nuages joueront toutefois les trouble-fêtes à partir de l lire plus

Belga

23 août 2017 Jeremy Corbyn, la référence d'Elio Di Rupo

Le président du PS, Elio Di Rupo, prend son collègue du Labour britannique, Jeremy Corbyn, comme référence, a-t-il expliqué sur Bel-RTL alors qu’il essuie des critiques parfois vives dans les médias et sur les réseaux sociaux à la suite de la c lire plus

Belga

23 août 2017 Emmanuel Macron entame une opération séduction en Europe centrale et de l'Est

Le président français Emmanuel Macron entame mercredi une opération séduction de trois jours en Europe centrale et de l’Est. Le sort de la directive européenne sur le travail détaché sera au cœur des discussions. Il rencontrera en Autriche le ch lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Le tueur des Ramblas a logé en région parisienne quelques jours avant les faits

Plusieurs membres du commando terroriste qui a commis les attaques de Barcelone et Cambrils jeudi dernier ont effectué un aller-retour à Paris quatre jours avant les faits, rapporte mercredi le Parisien. Younes Abouyaaqoub, l’auteur présumé de la tuerie sur les Ramblas ab lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – "La Sûreté de l'Etat doit avoir plus d'informateurs dans la communauté musulmane"

La Sûreté de l’Etat devrait avoir plus d’informateurs au sein de la communauté musulmane de Belgique, a estimé mercredi le ministre de l’Intérieur Jan Jambon (N-VA) sur les ondes de Radio 1, dans la foulée des attentats survenus la semaine dernière en lire plus

Belga

23 août 2017 Serge Kubla également poursuivi pour blanchiment d'argent

L’étau judiciaire se resserre autour de l’ex-bourgmestre MR de Waterloo, Serge Kubla, désormais poursuivi pour blanchiment d’argent, rapporte Le Vif/L’express mercredi sur son site Internet. De nouvelles perquisitions ont eu lieu fin juin chez Serge Kubla et des membres de sa famille. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/