facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Ukraine : signature d'un accord de démilitarisation dans trois zones de l'est

Un accord de démilitarisation dans trois zones pilotes de l’est de l’Ukraine a été signé mercredi à Minsk, a annoncé Martin Sajdik, le représentant de l’OSCE au sein du groupe de contact sur l’Ukraine. « Nous avons finalement réussi aujourd’hui à convenir d’un accord. Ce document a été signé par les représentants de l’Ukraine et de la Russie dans le groupe de contact et paraphé par les représentants » des autorités rebelles, a-t-il déclaré aux journalistes.
Cet accord, qui prévoit le retrait des armes lourdes et des combattants des petites villes de Stanitsa Louganskaïa, Zolotoïé et Petrovskoïé, doit encore être signé par les dirigeants des républiques populaires autoproclamées (séparatistes) de Lougansk et de Donetsk.
« Si cet accord était mis en oeuvre, cela pourrait être le début d’une nouvelle ère de règlement de tous les problèmes liés à la guerre dans le Donbass », a déclaré à l’AFP Evguéni Martchouk, un émissaire de Kiev pour ces pourparlers.
« Cela signifie la création d’un périmètre de sécurité de deux kilomètres de long et de large » dans ces trois zones pilotes, a-t-il ajouté. « C’est quelque chose qui n’avait pas été fait avant. Il n’y a pas encore eu de retrait des combattants, c’est une première tentative ».
Les chefs des diplomaties allemande et française, Frank-Walter Steinmeier et Jean-Marc Ayrault, avaient dit au cours de leur visite dans l’est de l’Ukraine la semaine dernière tabler sur la signature de cet accord, espérant qu’il relancerait le processus de paix et permettrait l’organisation à l’automne d’un sommet des dirigeants français, russe, allemand et ukrainien.
Les accords de Minsk signés en 2014 par les belligérants prévoyaient déjà un cessez-le-feu immédiat et le retrait de toutes les armes lourdes à 15 km de la ligne de contact, deux dispositions régulièrement violées d’un côté comme de l’autre, selon les rapports quotidiens de la mission de surveillance de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).
Dans son dernier rapport, l’OSCE, a écrit avoir enregistré mardi des dizaines de violations du cessez-le-feu. Dans la région de Lougansk, la plupart ont eu lieu à Stanitsa Louganskaïa, une des zones figurant dans l’accord.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

8 décembre 2016 Brexit: La Cour suprême rendra sa décision en janvier

La Cour suprême a achevé jeudi l’examen de l’appel du gouvernement contre l’obligation de consulter le parlement avant de pouvoir lancer les négociations du divorce avec l’Union européenne, mettant sa décision en délibéré à janvier. « Nous lire plus

Belga

8 décembre 2016 L'ambassadeur du Burundi à Bruxelles rappelé en consultation

L’ambassadeur du Burundi à Bruxelles, Jérémie Banigwaninzigo, a été rappelé à Bujumbura. L’information divulguée jeudi par La Libre a été confirmée par les Affaires étrangères. Selon le quotidien, il devrait q lire plus

Belga

8 décembre 2016 La Chambre approuve le statut de l'étudiant entrepreneur

La Chambre a approuvé jeudi en séance plénière à l’unanimité, moins deux abstentions du PTB, le projet de loi relatif au statut d’étudiant-entrepreneur. Le nouveau système entre en vigueur le 1er janvier 2017. Le nouveau statut, élabor lire plus

Belga

8 décembre 2016 Neuf nouveaux conseillers islamiques actifs dans les prisons dès février

Neuf nouveaux conseillers islamiques entreront en fonction dès février pour lutter contre la radicalisation dans les prisons belges, a annoncé jeudi le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens. Actuellement, 27 conseillers islamiques sont actifs en Belgique. Ils seront donc lire plus

Belga

8 décembre 2016 Mick Jagger devient père pour la huitième fois, à 73 ans

Mick Jagger, 73 ans, est devenu père pour la huitième fois jeudi. Son fils et la maman, la danseuse américaine Melanie Hamrick, se portent bien, a annoncé le porte-parole du chanteur des Rolling Stones. « Le fils de Melanie Hamrick et Mick Jagger est né à New lire plus

Belga

8 décembre 2016 Francken refuse un visa à une famille syrienne malgré un arrêt et des astreintes

Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration, Theo Francken, a maintenu son refus d’accorder un visa humanitaire à une famille syrienne malgré un arrêt de la Cour d’appel de Bruxelles assorti d’une astreinte, a-t-il indiqué à la Chambre. La lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/