facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

UE: Vienne s'opposera à l'ouverture de nouveaux chapitres avec la Turquie

Vienne s’opposera à l’ouverture de nouveaux chapitres de négociations pour l’entrée de la Turquie dans l’Union européenne, en raison notamment de l’ampleur de la répression depuis le coup d’Etat manqué du 15 juillet, a annoncé le chef de la diplomatie autrichienne, Sebastian Kurz. « J’ai voix au chapitre au conseil (européen) des ministres des Affaires étrangères, où il sera décidé si un nouveau chapitre sera ouvert avec la Turquie. Et j’y suis opposé », a-t-il déclaré dans un entretien à paraître dimanche dans le quotidien Kurier. Les décisions au sein de ce conseil doivent être prises à l’unanimité.
Cette position est partagée par le chancelier social-démocrate Christian Kern, qui s’efforcera de son côté de « convaincre d’autres chefs d’Etat et de gouvernement qu’il faut mettre un terme aux négociations d’adhésion avec la Turquie » lors du sommet européen du 16 septembre, a ajouté le ministre conservateur.
La relance des négociations d’adhésion UE-Turquie, tout comme l’exemption de visas pour les ressortissants turcs, sont les principales contreparties exigées par Ankara pour continuer à bloquer le flux de migrants vers l’Europe, selon les termes d’un accord conclu avec les Vingt-Huit en mars.
Sceptique depuis plusieurs mois sur le bien-fondé de cet accord arraché par la chancelière allemande Angela Merkel, l’Autriche a multiplié les passes d’armes avec Ankara ces derniers jours, durcissant de jour en jour sa position en raison de l’ampleur des purges décrétées par le président turc Recep Tayyip Erdogan.
Mercredi, M. Kern avait appelé l’UE à cesser les pourparlers d’adhésion de la Turquie, mais sans brandir ouvertement la menace d’un veto de son pays.
M. Kurz a de son côté appelé de façon répétée ses partenaires européens à organiser la gestion du flux de réfugiés de façon indépendante de la Turquie, afin de ne pas « dépendre » de cet Etat.
Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a lui-même évoqué récemment un risque « élevé » de voir l’accord capoter. Il a prévenu jeudi, qu’une rupture des négociations serait une « grave erreur de politique étrangère ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L’ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite d’être responsable d’une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu’il n’y avait pas d’objectifs militaires dans la région visée. Une vingtaine de ci lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ruben Bemelmans rejoint les demi-finales du Challenger de Scheveningen

Si Joris De Loore a été éliminé en quarts de finale, Ruben Bemelmans s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi de tennis Challenger de Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, vendredi lire plus

Belga

21 juillet 2017 L'Allemagne n'effraiera pas la Turquie avec des "menaces", affirme Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi, en pleine brouille avec l’Allemagne, que son pays ne serait pas effrayé par ses « menaces », et défendu l’indépendance de la justice turque face aux critiques de Berlin. « Ils ne peuvent pas nous faire peur av lire plus

Belga

21 juillet 2017 Une cinquantaine de vacanciers belges devront être relogés à Kos

Une cinquantaine de vacanciers partis de Belgique avec le touropérateur TUI vont devoir être relogés, leur hôtel du centre-ville de Kos, endommagé par le séisme de jeudi soir, ne pouvant plus les accueillir, a indiqué vendredi après-midi Florence lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ilie Nastase suspendu plus de trois ans et demi par l'ITF

Ilie Nastase a été suspendu jusqu’en décembre 2020 par l’ITF, pour son attitude grossière et insultante constatées à trois reprises, a annoncé la fédération internationale de tennis vendredi. Ilie Nastase était suspendu provisoire lire plus

Belga

21 juillet 2017 "Pas de Belges parmi les blessés sur l'île de Kos"

« Il n’y a pas de Belges parmi les blessés après le séisme qui a secoué l’île grecque de Kos », selon le European Civili Protection Mechanism, a indiqué vendredi à l’agence Belga Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/