facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Uber renonce à la Hongrie, après deux ans de bataille

Le géant américain controversé Uber a annoncé mercredi qu’il quittait la Hongrie, son premier départ d’un pays de l’UE, après la promulgation d’une loi rendant « impossible » son fonctionnement sur fond de bras de fer avec le gouvernement. Ce départ interviendra le 24 juillet, jour où la nouvelle loi bloquant les applications de transport entre particuliers entrera en vigueur. Cette loi votée le mois dernier « rendra impossible aux conducteurs hongrois, même s’ils ont les autorisations et payent leurs taxes, d’utiliser leur véhicule à des fins commerciales », s’est désolé Uber dans un communiqué. « La Hongrie est une exception et pas la règle », a souligné auprès de l’AFP le responsable Uber pour l’Europe centrale, Robbie Khazzam.

Spécialisée dans la mise en relation directe de particuliers, la firme américaine était accusée en Hongrie, comme dans de nombreux autres pays, de concurrence déloyale par les taxis disposant de licences classiques. Ces derniers ont trouvé un allié de poids auprès du gouvernement conservateur de Viktor Orban qui, depuis l’arrivée de Uber en Hongrie en novembre 2014, a graduellement renforcé sa législation contre l’application et multiplié les contrôles des chauffeurs. Dernière étape en date, la nouvelle loi permet de bloquer techniquement pendant un an les services internet de tout « prestataire de services de taxi ne disposant pas d’un centre d’appel », à l’instar d’Uber.

Uber revendique 1.200 chauffeurs et 150.000 clients en Hongrie. Le patron de Uber en Hongrie, Zoltan Fekete, a déploré auprès de l’AFP l’attitude de Budapest dont la législation « punit l’innovation, se fait au détriment de la concurrence et du consommateur, sans aucun avantage pour l’Etat ». Il assure que l’entreprise avait fait preuve de bonne volonté en vue « d’aider à la mise en place d’un cadre de régulation moderne », sans intérêt de la part du gouvernement. « Nous n’abandonnons pas la Hongrie », a assuré M. Khazzam qui espère pouvoir, à terme, redémarrer l’activité dans le pays.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 janvier 2017 Deux hommes condamnés dans une affaire de blanchiment pour un montant de 399.850 euros

Le tribunal correctionnel néerlandophone de Bruxelles a condamné le 19 janvier dernier deux hommes impliqués dans une affaire de blanchiment d’argent pour un montant de 399.850 euros. Le juge a estimé que la provenance de l’argent n’avait pas pu être démontr lire plus

Belga

23 janvier 2017 La police intervient pour interrompre une bagarre entre jeunes Bruxellois près de Hal

La police est intervenue lundi soir pour interrompre une grande bagarre opposant une quarantaine de jeunes Bruxellois à la gare de Lembeek, près de Hal, indique la zone de police locale Zennevallei (Hal/Beersel/Leeuw-Saint-Pierre). Il semble que les individus avaient convenu de se retr lire plus

Belga

23 janvier 2017 Emir Kir ne sera pas poursuivi pour être intervenu lors d'un rapatriement en 2015

Emir Kir, le bourgmestre de la commune bruxelloise de Saint-Josse-ten-Noode, ne sera pas poursuivi par la justice pour être intervenu lors du rapatriement d’une femme nigériane en mai 2015, indique lundi le parquet de Hal-Vilvorde, confirmant une information du média turc Gold Ha lire plus

Belga

23 janvier 2017 Feux de forêt: le Chili face au pire "désastre forestier" de son histoire

Les incendies qui ont déjà détruit plus de 129.000 hectares de forêts et de cultures au centre et au sud du Chili ces derniers jours sont le « pire désastre forestier » de l’histoire du pays, a déploré lundi la présidente Michelle Bachelet. « Le pa lire plus

Belga

23 janvier 2017 USA: risque plus élevé pour un enfant noir de perdre un parent avant 10 ans

Le risque de perdre un parent avant d’avoir dix ans est beaucoup plus élevé pour les enfants Noirs que pour les Blancs, et également de perdre davantage de membres de leur famille avant leurs 65 ans, selon une étude publiée lundi. « C’est la première é lire plus

Belga

23 janvier 2017 "Zoolander 2" et "Batman v Superman" en tête des nominations aux Razzies, les anti-Oscars

La comédie « Zoolander 2 » avec Ben Stiller et le block-buster « Batman v Superman » avec Ben Affleck mènent les nominations pour les Razzie Awards, parodie des Oscars qui récompense le pire du cinéma américain. « 2016: une année de SI mauvais films que les Razzi lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/