facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Turquie: un oui au referendum marquerait un "point de rupture" avec l'Europe, dit Erdogan

Le président turc Erdogan a déclaré samedi qu’un oui au référendum du 16 avril sur le renforcement de ses pouvoirs marquerait un « point de rupture » avec l’Europe. « Qu’entend-on ? Que si le oui l’emporte (au référendum), l’Union européenne ne nous acceptera pas. Ah ! Si seulement ils pouvaient prendre une telle décision ! Cela nous simplifierait la tâche », a déclaré Recep Tayyip Erdogan lors d’un discours à Antalya.
« De toute façon, le 16 avril est pour nous un point de rupture. C’est pour cela que le oui est si important. Nous allons mettre tout cela sur la table. Car la Turquie n’est le souffre-douleur de personne », a-t-il poursuivi, sous les acclamations de son auditoire.
Ces déclarations surviennent alors que les relations entre la Turquie et l’UE se sont fortement tendues ces dernières semaines après l’interdiction de meetings pro-Erdogan dans plusieurs pays européens, notamment en Allemagne et aux Pays-Bas.
Malgré les tensions, la Turquie reste un important partenaire de l’UE, notamment sur le dossier migratoire.
Les analystes s’interrogent pour savoir si cet accès de fièvre traduit une réelle volonté de rupture avec l’UE de la part de la Turquie ou s’il s’agit d’un orage passager, lié à la flambée de la rhétorique nationaliste en période électorale.
Pour séduire l’électorat nationaliste, sans lequel il n’a aucune chance de remporter le référendum, M. Erdogan a ainsi répété à plusieurs reprises ces dernières semaines qu’il soutenait le rétablissement de la peine capitale. Une ligne rouge pour Bruxelles.
« Que disent-ils ? Que la Turquie n’aura pas sa place en Europe si nous rétablissons la peine de mort (…) Fort bien ! « , a lancé M. Erdogan samedi.
Le chef de l’Etat turc avait évoqué jeudi un possible « passage en revue » des relations avec l’UE, soulignant toutefois l’importance des rapports économiques avec le Bloc, premier partenaire commercial de la Turquie.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 août 2017 Jupiler Pro League – L'ancien manager d'Anderlecht Michel Verschueren hospitalisé

L’ancien manager d’Anderlecht (et du RWDM) Michel Verschueren a été hospitalisé à la clinique universitaire de Jette samedi, a-t-il lui même annoncé sur son compte twitter dimanche. Il n’a pas précisé la raison, mais il s’agirait d’une infection lire plus

Belga

20 août 2017 Championnat du monde de motocross – La première manche du GP de Suède pour le Slovène Gajser, Clément Desalle 4e

Le Slovène Tim Gajser (Honda) a remporté sous la pluie la première manche du Grand Prix de Suède en MXGP, 16e des 19 épreuves du championnat du monde de motocross, dimanche à Udeevalla. Clément Desalle (Kawasaki), premier Belge, a pris la 4e place et lire plus

Belga

20 août 2017 Ligue de Diamant – Renee Eykens 6e sur 800m en 2:02.23, son meilleur chrono de la saison

Renee Eykens a pris la 6e place du 800m lors de la 12e manche de Ligue de Diamant d’athlétisme disputée dimanche à Birmingham, Angleterre. Renee Eykens a couru en 2:02.23, son meilleur temps de la saison, elle qui dispose d’un meilleur chrono personnel à 2:00.00. L’Ethiop lire plus

Belga

20 août 2017 Attentats en Catalogne – La cellule préparait "un ou plusieurs attentats" à Barcelone

La cellule responsable des attentats en Espagne préparait « un ou plusieurs attentats » à la bombe à Barcelone avec 120 bonbonnes de butane retrouvées dans une maison à 200 kilomètres de la capitale catalane, ont annoncé les autorités. Dans cette lire plus

Belga

20 août 2017 La Foire du midi a retrouvé sa fréquentation moyenne de 1,5 million de visiteurs

La 137e édition de la Foire du Midi, ouverte depuis le samedi 15 juillet, se clôture ce dimanche sur une fréquentation estimée autour de 1,5 million de personnes, a indiqué le représentant des forains, Patrick De Corte. Dans le contexte post-attentats l’ann lire plus

Belga

20 août 2017 Conflit en Syrie – Pas de réouverture d'ambassades sans rompre avec les rebelles

Les pays souhaitant rouvrir leur ambassade à Damas ou coopérer avec le régime syrien doivent rompre tout lien avec les rebelles, a affirmé dimanche le président syrien Bachar al-Assad. « Il n’y aura ni coopération de sécurité, ni ouverture d’amb lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/