facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Trois scènes de concerts gratuits pour le festival "Namur en Choeurs"

La fédération Chorale Wallonie-Bruxelles « A coeur Joie » a présenté, mercredi, le programme de la 3e édition du festival international d’art choral « Namur en choeurs » qui se déroulera les 23, 24 et 25 septembre dans la capitale wallonne. Cette année, le festival proposera des concerts gratuits sur plusieurs places du centre-ville. « Nous souhaitons que le monde découvre cet art, victime de nombreux clichés », souligne Loti Piris, présidente de la fédération. Pour sa 3e édition, le festival biennal a triplé le nombre de scènes. Ainsi, quatre lieux stratégiques du centre urbain accueilleront près de quarante concerts gratuits. Les scènes ouvertes seront installées sur la place de l’Ange, place du Vieux marché aux légumes, au sein de l’Ilon Saint-Jacques et à l’église Saint-Loup. « Nous désirons donner une nouvelle dynamique et une nouvelle ampleur à ce festival », commente la présidente qui espère accueillir 3.000 visiteurs sur le week-end. « Les gens pensent souvent à tort que la chorale se limite aux chants d’église », a-t-elle ajouté. « Or les ensembles invités ont des styles variés, musique française, pop, gospel, classique, etc. »
En marge de ces concerts gratuits, le festival propose également trois concerts de prestige en soirée, présentant des choeurs venus de Slovénie, de France et de Belgique. Chaque prestation sera précédée par celle d’un choeur, membre de la Fédération Wallonie-Bruxelles « A coeur Joie », « retenu pour son niveau de qualité supérieur ».
Par ailleurs, le dimanche sera une journée dédiée aux enfants et à l’intergénérationnelle avec une série d’ateliers accessibles dès le matin ainsi que des concerts de chorales dont les membres sont relativement jeunes.
La Ville et la Province de Namur sont partenaires de cet événement et subsidient le festival à hauteur de respectivement 20.000 et 15.000 euros.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 janvier 2017 Unia ouvre un dossier pour racisme après un commentaire sur Instagram de Miss Belgique

Unia, l’ex-centre interfédéral pour l’Égalité des chances, a ouvert un dossier pour racisme à la suite de la publication d’un commentaire sur le réseau social Instagram par Miss Belgique, indique un porte-parole mardi, confirmant une information de Sudpresse lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le premier magistrat du pays veut débarrasser le Palais de Justice de ses munitions

Plus de cinq tonnes de munitions prennent actuellement la poussière sous le Palais de Justice de Bruxelles. La majeure partie de ces munitions s’y trouve de manière illégale, puisque le permis d’exploitation délivré par la Région bruxelloise n’est valable qu lire plus

Belga

17 janvier 2017 La radio Pure abandonne son "FM", signe de son déploiement numérique

Pure FM change de nom au profit de l’appellation raccourcie « Pure », signe de son déploiement numérique, a annoncé mardi son directeur, Joël Habay. Cette démarche s’inscrit dans la volonté de la radio publique d’étoffer son offre en vue de répondr lire plus

Belga

17 janvier 2017 Le cap des 2 milliards de tulipes produites franchi cette année aux Pays-Bas

La production de tulipes aux Pays-Bas devrait franchir le cap des 2 milliards cette année, indique mardi l’Association générale royale de la culture de bulbes (KAVB). La demande en fleurs et bulbes de tulipes est particulièrement importante à l’étranger. L’a lire plus

Belga

17 janvier 2017 Wout van Aert connaît ses six équipiers pour défendre son titre de champion du monde

En connaissant le forfait de Toon Aerts, blessé à l’épaule dimanche à Fiuggi en Italie, Rudy De Bie, le sélectionneur national, a choisi les six équipiers qui accompagneront Wout van Aert dans la défense de son titre mondial le 29 janvier à Bie lire plus

Belga

17 janvier 2017 Les suppléments éventuels pour des paiements électroniques bientôt interdits

Il sera bientôt interdit aux commerçants d’appliquer à leurs clients un supplément éventuel lors de paiements électroniques, indique mardi le SPF Economie. Une pratique qui est jusqu’à présent permise pour autant que la somme en question corresp lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/