Trois éléphants sauvés à la pelleteuse en Chine

Trois éléphants tombés au fond d’un bassin dans le sud-ouest de la Chine ont été sauvés par des villageois qui ont dû acheminer une pelleteuse pour libérer les pachydermes, rapporte l’agence Chine nouvelle. Les trois animaux, deux adultes et un bébé en très bas âge, sont tombés pour une raison indéterminée dans ce réservoir situé dans les montagnes de Xishuangbanna, région qui abrite les seuls éléphants sauvages de Chine, à la frontière du Laos et de la Birmanie. L’administration locale des forêts suppose que les deux adultes sont tombés dans le petit bassin rectangulaire, d’une profondeur de cinq mètres, en tentant de récupérer l’éléphanteau, selon l’agence de presse d’Etat.

Des habitants du village voisin ont découvert lundi matin les trois animaux incapables de se hisser hors du bassin. Une dizaine de leurs congénères, très agités, se trouvaient à proximité, tentant de sortir les malheureux en les tirant par la trompe, raconte Chine nouvelle.

Des photos prises sur place montrent l’éléphanteau presque entièrement immergé, avec la trompe qui dépasse tout juste de l’eau.

« Nous avions peur qu’il se noie ou meure d’épuisement », témoigne Xiong Chaoyong, un responsable du centre de protection des éléphants de la province du Yunnan.

L’administration des forêts envisage dans un premier temps de larguer des sacs de sable par hélicoptère pour créer une sorte d’escalier artificiel qui aurait permis aux éléphants de se hisser hors du bassin. Mais de fortes précipitations interdisent le recours à l’hélicoptère.

Pour gagner du temps, les sauveteurs parviennent à vidanger une partie du bassin et à jeter des bananes aux prisonniers.

Alors que le jeune éléphant montre des signes de faiblesse, les autorités doivent remettre au lendemain une deuxième méthode de sauvetage, consistant à acheminer sur place une pelleteuse chargée de creuser une issue de secours dans une des parois du bassin. Pour permettre aux ouvriers d’approcher en toute sécurité, des villageois font éclater des pétards pour éloigner les autres éléphants toujours présents à proximité.

Les trois animaux finissent pas sortir du bassin mardi après-midi en empruntant l’issue de secours, avant de regagner la forêt.

Selon Chine nouvelle, la Chine compte quelque 300 éléphants vivant dans la nature dans la province du Yunnan.

Partager l'article

14 octobre 2016 - 10h50