Tour de France – Quintana pour la victoire sur le Mont Ventoux

Le départ de la douzième étape du Tour a été donné un peu après midi, jeudi à Montpellier. Pour le peloton, composé de 191 coureurs, direction le Mont Ventoux. L’étape a cependant dû être raccourcie de 6,5 km suite à d’importantes rafales de vent prévues au sommet. L’arrivée sera donc jugée au Chalet Reynard. Nairo Quintana devra tenter de profiter de cette arrivée en altitude pour reprendre du temps à Chris Froome, leader du classement général. Le temps, et principalement le vent, aura été un élément prédominant de l’étape reine, avant même le départ de celle-ci. En effet, des rafales de près de 100 km/h ont obligé les organisateurs à raccourcir le parcours de 6,5 km. Le paysage lunaire si caractéristique de la fin de l’ascension du « Géant de Provence » ne sera donc finalement pas au programme de la Grande Boucle 2016.

Les neuf premiers kilomètres de la montée seront cependant parcourus par le peloton avec des portions à plus de 9,5% de moyenne. En 2013, Froome avait triomphé au sommet du Ventoux. « Ce sera encore une très belle étape », a annoncé le maillot jaune. « L’ascension étant plus courte, on verra peut-être plus d’attaques. Ce sera plus intense. »

Mais le coureur de l’équipe Sky voit déjà plus loin que le Chalet Reynard. « Si vous allez trop loin dans vos réserves sur le Ventoux, vous risquez de vous écrouler sur le chrono », a en effet ajouté le coureur. « Il faudra donc un peu calculer. » Un contre-la-montre de 37,5 km est au programme de vendredi.

Le Colombien Nairo Quintana (Movistar) est un de ceux qui ne peut plus trop calculer. Quatrième du général à 35 secondes de Froome, le grimpeur sud-américain aurait préféré que l’étape ne soit pas raccourcie. « Je veux gagner », a affirmé le coureur au départ jeudi. « Le Mont Ventoux est mythique, tout le monde rêve de gagner ici. C’est dommage que l’étape ait été amputée mais heureusement, il y aura encore beaucoup de montagne dans Tour par la suite », s’est consolé Quintana.

Partager l'article

14 juillet 2016 - 13h45