Tour de France – Marcel Kittel est "sorti au bon moment"

Marcel Kittel (Quick-Step Floors) a remporté la deuxième étape du Tour de France, dimanche, à Liège. « Je suis sorti au bon moment dans le sprint », a résumé l’Allemand. « J’étais dans la roue de Colbrelli, j’ai attendu un peu et j’y suis allé plein gaz. » Grâce aux bonifications, Kittel est revenu à 6 secondes du maillot Geraint Thomas. Le sprinteur ne pense pas au maillot jaune car l’étape de lundi s’achèvera à Longwy par une bosse de 1,6 km. « Le final risque d’être ardu et il faut voir ce que je pourrai faire », a confié Kittel. « Dans l’équipe, on a d’autres coureurs, comme Matteo Trentin et Philippe Gilbert qui ont plus de chances pour la victoire d’étape. Et c’est ça la priorité. »
Patrick Lefevere, manager de Quick-Step Floors, étai « inquiet » à l’approche du sprint « car il n’y avait pas une équipe au-dessus des autres et notre train ne s’est pas mis en route. Heureusement, Marcel (Kittel) s’est bien débrouillé tout seul. Ce soir on ne boira pas que de l’eau plate! Liège nous va bien. On avait déjà gagné ici en 2010 avec Sylvain Chavanel. »
Geraint Thomas (Sky) a conservé son maillot jaune: « Il y a eu une chute devant, plusieurs d’entre nous sont tombés (dont Chris Froome, ndlr) mais, en gros, ça va », a raconté le Britannique. « Il faut rester sur le qui-vive. Le maillot jaune? Je ne sais pas du tout combien de temps je vais le conserver, j’espère le plus longtemps possible. Mais je l’ignore. »
Le Français Arnaud Démare (FDJ) a terminé 2e de l’étape: « Le final a été compliqué parce que Mikael (Delage) est tombé, on ne l’a pas revu, « Kono » (Konovalovas) a cassé sa roue », a raconté le champion de France. « Je sens que j’ai du renfort dans les sprints. Aujourd’hui ce n’est pas passé mais je suis confiant pour la suite. Dans le sprint, il y a eu un petit temps mort aux 300 mètres, Marcel est arrivé derrière et il a lancé comme une brute. En tout cas, pour moi, la jambe est bonne. Je suis content. »

Partager l'article

02 juillet 2017 - 18h45