Tour de France – Jasper Stuyven est déçu mais prêt à retenter sa chance

Jasper Stuyven est le deuxième débutant belge de l’équipe Trek-Segafredo, après Edward Theuns samedi, à s’illustrer sur les routes du Tour 2016. Après une longue échappée, le Belge a été repris par le peloton à 450 mètres de la ligne d’arrivée. « C’est dommage. J’étais tout près mais ça n’a pas marché. Sur le Tour, on ne reçoit pas très souvent des chances. Peut-être que je n’en aurai plus, mais je vais encore essayer », a-t-il commenté après l’arrivée. Le coureur de 24 ans avait remporté cette saison Kuurne-Bruxelles-Kuurne après un beau numéro en solitaire. « J’y ai pensé bien sûr. Mais je savais que ce serait difficile aujourd’hui. Nous avions vu les images des cinq derniers kilomètres en vidéo. J’ai essayé, mais le peloton était très fort. Mes jambes ont ‘explosé’ sur la fin car l’ascension était trop raide », a-t-il expliqué.
Dimanche, L’Allemand Paul Voss (Bora-Argon) a accéléré en tout début d’étape. Il a été suivi par Stuyven, Cesare Benedetti (Bora-Argon) et Vegard Breen (Fortuneo). Le quatuor allait se constituer une avance de cinq minutes sur le peloton.
L’avance des hommes de tête rétrécissait à l’approche de l’arrivée, lorsque Stuyven a décidé de lâcher ses compagnons d’échappée à 8,6 km de la ligne. « Je me sentais très bien durant certaines parties de l’étape, mais aussi moins à certains moments. Je me suis dit que les autres souffraient aussi et au final je me sentais le plus fort. J’ai constaté à la fin que les relais des autres étaient moins longs et moins puissants et j’ai donc décidé d’y aller seul », explique encore Stuyven.
« C’est vraiment dommage d’échouer si près du but. Le maillot à pois est une consolation mais je suis quand même très déçu », a-t-il répété.

Partager l'article

03 juillet 2016 - 20h45