Tour de Californie – George Bennett a du mal à croire qu'il a pu s'emparer du maillot jaune de Majka

George Bennett est le nouveau leader du Tour de Californie. Le Néo-Zélandais a surpris en décrochant vendredi la quatrième place de la sixième étape, un contre-la-montre, et devance désormais de 35 secondes le Polonais Rafal Majka. « Je ne peux moi-même pas encore y croire », a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse. Bennett était troisième jeudi lors de la cinquième étape à travers les montagnes. « J’ai été incroyablement déçu », a-t-il concédé. « Mon ambition était vraiment de la gagner car je n’avais pas confiance dans le contre-la-montre de vendredi. Le matin même, j’étais encore frustré. Mais voilà, en fin de compte, je suis quatrième au contre-la-montre. Incroyable. »
Cela lui offre même le maillot jaune. « Le meneur d’équipe Frans est normalement quelqu’un qui est très calme, ne dit pas grand chose durant le contre-la-montre, mais, à mi-chemin lors du chrono, il est devennu très enthousiaste, il m’encourageait et j’ai alors senti que je réalisais quelque chose de grand. C’est quand même spécial, car un tel contre-la-montre, à une telle altitude, ce n’est pas simple. Il faut doser et rouler en étant très concentré. »
Avec 35 secondes de bonus sur Majka et 36 sur Talansky, le Néo-Zélandais ne peut pas ignorer l’éventualité d’une victoire finale. Il refuse toutefois de se prononcer: « Tout peut encore arriver. Il n’y a pas de parcours à plat, cela exige beaucoup des coureurs, il faut donc rouler avec prudence. J’ai confiance dans mon équipe. »

Partager l'article

20 mai 2017 - 06h45