facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Toujours pas de fumée blanche au sujet des métiers pénibles

Syndicats et employeurs n’ont toujours pas réussi mardi à dégager un compromis au sein du Comité national des pensions sur une définition claire d’un métier pénible. Une nouvelle tentative de boucler un accord est prévue ce jeudi, a-t-on appris de sources proches des négociateurs. Les partenaires sociaux négocient depuis des mois sur cette question. Les travailleurs concernés pourraient bénéficier d’un départ anticipé à la retraite. L’objectif des partenaires sociaux est de pouvoir formuler un avis commun avant les vacances parlementaires au ministre des Pensions, Daniel Bacquelaine.
Une réunion ce mardi a toutefois provisoirement échoué à déboucher sur un compromis. « Les positions sont encore éloignées les unes des autres », résume-t-on de source proche des négociateurs.
Les syndicats veulent que des critères collectifs soient utilisés pour déterminer qui occupe un métier pénible, comme par exemple le travail de nuit. Les employeurs sont quant à eux demandeurs d’une approche individualisée en vertu de laquelle les travailleurs apprendraient en fin de carrière s’ils peuvent entrer en considération ou non pour une retraite anticipée, notamment sur base de critères médicaux. « Les travailleurs devraient prouver à la fin de leur carrière, façon de parler, qu’ils sont usés. Ce n’est pas possible », déclare-t-on de source syndicale.
La concertation se déroule « de manière très difficile », confirme une autre source. Mais les négociateurs ont toujours l’intention de trouver un accord, ajoute-t-on.
Une nouvelle réunion est prévue ce jeudi.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

20 janvier 2017 Le gouvernement fédéral entame d'ores et déjà l'année en "prudence" budgétaire

Le conseil des ministres a approuvé vendredi la circulaire de la ministre du Budget Sophie Wilmès invitant le gouvernement à la prudence budgétaire et au blocage de crédits en vue de rencontrer le plus vite possible les objectifs de sous-utilisation qu’il s’est ast lire plus

Belga

20 janvier 2017 Publifin – Stéphane Moreau gagne 960.000 euros bruts par an comme CEO de Nethys

Le salaire de l’administrateur délégué (CEO) de Nethys, Stéphane Moreau, est de 960.000 euros bruts par an, indiquent vendredi Le Vif et L’Echo. Nethys est la société opérationnelle de l’intercommunale Publifin, au coeur d’un scandale depuis un mois p lire plus

Belga

20 janvier 2017 Le soleil bien présent ne nous réchauffera pas

Le temps restera froid et ensoleillé vendredi après-midi, avec des maxima compris entre -3 et 4°. La nuit sera glaciale, le mercure pourra tomber jusqu’à -12°, selon les prévisions de l’IRM. Le vent sera le plus souvent faible à modéré d’est lire plus

Belga

20 janvier 2017 Le premier livre du Code pénal au Conseil d'Etat

Le conseil des ministres a approuvé vendredi l’avant-projet de loi de modernisation du Livre I du Code pénal, celui qui a trait à la partie générale. Le conseil d’Etat s’est dit prêt à examiner d’ores et déjà cette mise à jour du L lire plus

Belga

20 janvier 2017 Hôtel enseveli en Italie: six personnes vivantes dans les décombres

Les secouristes sont entrés en contact avec six personnes vivantes coincées dans l’hôtel dévasté par une avalanche dans le centre de l’Italie, ont-ils indiqué vendredi midi à l’agence de presse italienne Ansa. Les pompiers n’ont pas encore pu les secou lire plus

Belga

20 janvier 2017 Japon: bénédiction shintoïste pour chiens et chats

Les animaux de compagnie aussi ont droit à leur cérémonie shintoïste au Japon: au coeur de Tokyo, un prêtre bénit chaque janvier les maîtres et leurs chiens et chats, promesse d’une année sans mésaventures. Depuis 2000 et le début de lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/