Tir de missile nord-coréen: "Ce gars n'a rien de mieux à faire?", se demande Trump

Le président américain Donald Trump a réagi de manière peu conventionnelle, mardi (lundi soir aux Etats-Unis), à un nouveau tir de missile balistique effectué en matinée par la Corée du Nord de Kim Jong-un, qui a multiplié ces essais depuis l’entrée en fonction du Républicain. « La Corée du Nord vient de lancer un nouveau missile. Est-ce que ce gars n’a rien de mieux à faire de sa vie? », s’est interrogé le milliardaire via son compte Twitter personnel, un de ses canaux de communication privilégiés.

« Il est difficile de croire que la Corée du Sud et le Japon vont tolérer cela encore longtemps. Peut-être que la Chine va agir fortement à l’encontre de la Corée du Nord, et mettre un terme à ce non-sens une bonne fois pour toute! ».
La Corée du Nord a tiré mardi un missile balistique qui est tombé en mer du Japon, selon une première annonce de l’armée sud-coréenne. Ce « missile balistique non identifié » a été lancé depuis un site proche de Banghyon, dans le Pyongan du Nord, une province de l’ouest de la Corée du Nord.
L’engin pourrait être tombé dans la zone économique exclusive nippone, soit à moins de 200 miles nautiques des côtes du Japon, selon un porte-parole du ministère japonais de la Défense auprès de l’AFP.
Ce tir est intervenu le jour même de la fête nationale américaine et quelques jours à peine après la rencontre vendredi entre le président américain et le nouveau chef de l’Etat sud-coréen, Moon Jae-In, lors de laquelle les deux hommes ont notamment évoqué la menace nord-coréenne.
Au cours de ses entretiens à Washington avec le président sud-coréen, M. Trump a appelé à « une réaction déterminée » face au régime nord-coréen. « L’époque de la patience stratégique avec le régime nord-coréen a échoué. Honnêtement, la patience est terminée », a déclaré M. Trump.
Le régime de Pyongyang a déjà effectué plusieurs tirs de missile depuis l’élection de Moon Jae-In à Séoul en mai, alors même que le nouveau président sud-coréen a répété à plusieurs reprises son intention de reprendre le dialogue avec son voisin du nord. Le dernier test de missile nord-coréen remontait au 8 juin, avec un missile de croisière sol-mer.

Partager l'article

04 juillet 2017 - 05h45