Thierry Neuville 9e après la super spéciale, le Tchèque Kopecky surprenant leader

Thierry Neuville (Hyundai i20) occupe la neuvième position à l’issue de la première journée du rallye d’Allemagne, dixième des treize manches du championnat du monde des rallyes WRC. Le Tchèque Jan Kopecky (Skoda Fabia R5/WRC2) a créé la surprise en se montrant le plus rapide de la super spéciale de Sarrebruck (2,05 km) en 2:05.9. Neuville, premier du shakedown vendredi matin, pointe à 2.7 secondes de Kopecky. L’Estonien Ott Tänak (M-Sport/Ford Fiesta) est deuxième à 3/10 de seconde. L’Irlandais Craig Breen (Citroën C3) complète le podium provisoire, à 1.3 seconde. Le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford Fiesta), rival de Neuville dans la course au titre, est quatrième à 1.9 seconde.

Vainqueur du shakedown, Neuville s’est élancé après le Britannique Kris Meeke (Citroën C3), qui a touché l’un des murets de béton et n’a pas terminé la spéciale. Notre compatriote n’a dès lors pas voulu prendre de risques. « Je n’avais pas de bonnes sensations dans cette spéciale après avoir vu ce qui est arrivé à Meeke. J’ai roulé de manière stable. C’est la première fois que je débute un rallye en étant leader du championnat. Je pense que nous avons bien fait cela », a déclaré Neuville.

Neuville et Ogier se partagent la tête du classement avec 160 points, mais Neuville compte plus de victoires. Vendredi, 7 spéciales, courues sur les petites routes étroites et sinueuses des vignobles bordant la Moselle, sont au programme, pour un total de 108 km chronométrés. Les spéciales de samedi se disputeront sur les routes bétonnées du camp militaire de Baumholder. La power stage se déroulera dimanche sur un asphalte plus classique.

Partager l'article

17 août 2017 - 21h00