facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Tentative de coup d'Etat en Turquie – Un journaliste arrêté moins de 24 heures après sa libération

L’influent journaliste turc Ahmet Altan, arrêté le 10 septembre puis remis en liberté jeudi matin, a été de nouveau placé en détention dans la soirée dans l’enquête sur le putsch avorté du 15 juillet, ont annoncé les médias locaux. A l’issue d’une audience marathon de près de douze heures, Ahmet Altan, écrivain et ancien rédacteur en chef du journal Taraf, avait été placé jeudi à l’aube en liberté conditionnelle, assortie d’une interdiction de quitter le pays. Mais un nouveau mandat d’arrêt a été lancé à son encontre jeudi soir, entraînant son arrestation, a indiqué l’agence Dogan.
Son frère Mehmet, un universitaire, avait été mis en examen et placé en détention jeudi matin sous l’accusation d’avoir « ouvertement appelé à un coup d’Etat ». Il lui est également reproché d’être « membre d’une organisation terroriste », selon l’agence progouvernementale.
Les faits reprochés aux deux frères remontent au 14 juillet, la veille de la tentative de putsch.
Ils avaient alors émis l’hypothèse qu’un coup d’Etat soit organisé, sans plus de commentaires, sur la chaîne de télévision Can Erzincan (jugée güleniste et fermée), au cours d’une émission dont l’animatrice, Nazli Ilicak, est elle aussi incarcérée depuis fin juillet.
La justice turque leur reproche d’avoir prononcé des « messages subliminaux » et accuse l’universitaire d’avoir tenté « de renverser le gouvernement de la République turque », selon Anadolu.
Au cours de son interrogatoire dans le bureau du juge, Ahmet Altan a démenti les accusations dont il fait l’objet, assurant « avoir passé (sa) vie à combattre les coups d’Etat », selon Anadolu.
Ahmet Altan, une figure du journalisme en Turquie, a travaillé pendant des années aux quotidiens Hurriyet et Milliyet, avant de fonder en 2007 le journal d’opposition Taraf, dont il a été le rédacteur en chef jusqu’à sa démission en 2012.
L’annonce de l’arrestation des deux frères avait ému de nombreux écrivains, journalistes ou universitaires qui ont lancé une pétition en ligne, rassemblant près de 300 signatures, pour demander leur libération.
Le prix Nobel de littérature Orhan Pamuk avait dénoncé cette arrestation et estimé de façon virulente que la Turquie fonçait « vers un régime de terreur », où « la liberté de la presse n’existe plus ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 juin 2017 Moscou "part du principe" que la rencontre Trump-Poutine aura lieu au G20

Moscou « part du principe » que la première rencontre entre le président russe Vladimir Poutine et son homologue américain Donald Trump aura lieu lors du G20 les 7 et 8 juillet à Hambourg (Allemagne), a annoncé mercredi le chef de la diplomatie russe Sergueï Lav lire plus

Belga

28 juin 2017 Jan Ullrich pas invité au départ, Lance Armstrong insulte ASO

Lance Armstrong, 45 ans, déchu de ses sept victoires dans le Tour pour dopage, a lancé mercredi une insulte aux organisateurs de la Grande Boucle, qui n’ont pas invité l’Allemand Jan Ullrich au grand départ de Düsseldorf, 20 ans après sa victoire. « Déro lire plus

Belga

28 juin 2017 Un an après, la Turquie commémore l'attentat contre l'aéroport d'Istanbul

La Turquie a commémoré mercredi l’attaque meurtrière qui a fait 45 morts à l’aéroport international Atatürk d’Istanbul l’année dernière, attribuée aux djihadistes du groupe Etat islamique (EI). Cette attaque, parmi les plus meurtriè lire plus

Belga

28 juin 2017 Time magazine demande le retrait d'une fausse Une à la gloire de Trump

Le magazine américain Time a demandé à la Trump Organization, holding qui chapeaute les intérêts économiques du président, de retirer une fausse Une de l’hebdomadaire à la gloire de Donald Trump affichée dans plusieurs clubs de golf appar lire plus

Belga

28 juin 2017 Incendie à Londres: pas de bilan définitif "avant des mois"

Il faudra plusieurs mois avant de connaître le bilan définitif de l’incendie de la tour Grenfell de Londres, a confirmé mercredi la police britannique, alors que la polémique continuait sur le plan politique. « Nous pensons qu’environ 80 personnes sont mortes ou prés lire plus

Belga

28 juin 2017 Michael Moore donne 10.000 dollars au théâtre ayant évoqué l'assassinat de Trump

Le réalisateur américain Michael Moore a annoncé qu’il donnait 10.000 dollars au théâtre new-yorkais qui a monté une interprétation controversée du « Jules César » de Shakespeare, dans laquelle l’empereur ressemble étrangement au pr lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/