TC Bruxelles – 18 mois de prison avec sursis probatoire requis pour exhibitionnisme

Le parquet de Hal-Vilvorde a requis mercredi une peine de 18 mois de prison avec sursis probatoire à l’encontre d’un homme originaire de Grande-Bretagne pour s’être exhibé durant près d’un an sur sa terrasse et le jardinet situé devant son domicile. L’homme explique qu’il est tombé dans une profonde dépression après des années de solitude. L’homme n’avait jamais été épinglé par la justice avant qu’il ne commence à se montrer nu dès l’été 2015 sur sa terrasse et le jardinet devant son domicile.
Les enfants d’une crèche située à proximité n’ont jamais aperçu l’homme, mais leurs accompagnatrices l’ont, elles, vues. Elles n’ont cependant pas alerté la police. D’autres riverains ont finalement appelé les forces de l’ordre. Mais malgré leur passage, l’homme n’a pas cessé ses activités. Il a finalement été interpellé à l’été 2016. Aucun incident ne s’est reproduit depuis lors.
Le parquet a requis une peine de prison avec sursis probatoire pour que l’homme puisse bénéficier d’un accompagnement psychologique. Un argument qui n’a pas été contredit par la défense.
“Après une relation de six ans, dans sa jeunesse, mon client n’a plus été en couple depuis des années”, a plaidé l’avocat du quinquagénaire. “Ces dernières 16 années, il était complètement seul. Cette solitude l’a conduit à une dépression sévère, avec les conséquences que vous connaissez.”
Jugement le 1er mars prochain.

Partager l'article

08 février 2017 - 22h15