facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Tanzanie: arrestation d'un célèbre rappeur pour avoir "dénigré" le gouvernement

Un célèbre rappeur tanzanien a annoncé avoir été arrêté dimanche par la police à cause de l’une de ses chansons critiquant le pouvoir du président John Magufuli. « C’est la vérité, je suis aux arrêts. En ce moment, je suis en train d’être emmené au commissariat de police de Mvomero. J’aime tous les Tanzaniens », a écrit sur son compte Instagram Emmanuel Elibariki, connu sous le nom « Nay wa Mitego » et dont les vidéos sur YouTube sont vues par des milliers de fans. Le jeune auteur-compositeur, réputé pour son répertoire de chansons politiques, a été arrêté dans un hôtel de Morogoro, à environ 190 kilomètres de la capitale économique Dar es Salaam. La police a confirmé cette arrestation.

« Il a été arrêté pour avoir sorti une chanson avec des mots qui dénigrent le gouvernement; son dossier est ouvert à Dar es Salaam », a indiqué le commandant de la police pour la région de Morogoro, Ulrich Matei, au journal Mwananchi. Il a précisé que le rappeur serait emmené jusqu’à Dar es salaam.

Dans une chanson sortie la semaine dernière, Emmanuel Elibariki chante en swahili: « Qui êtes-vous maintenant ? Ne voulez-vous pas entendre de conseil ? Ne voulez-vous pas être critiqué ? », interpellant une personne qu’il surnomme « le docteur spécialiste de la crevaison des abcès ». Cette expression est régulièrement utilisée par John Magufuli pour rappeler aux Tanzaniens qu’il n’hésitera jamais à « crever les abcès », autrement dit limoger ceux qui ne mettent pas en oeuvre sa politique ou n’obéissent pas à ses ordres. « Je constate qu’une massue a été offerte à un fou », ajoute le rappeur dans la même chanson, faisant allusion cette fois-ci au gouverneur de Dar es Salaam, Paul Makonda.

M. Magufuli a limogé jeudi dernier son ministre de l’Information qui venait de critiquer l’intrusion musclée de Paul Makonda dans les studios d’une radio-télévision privée. Le 17 mars, M. Makonda, nommé à son poste par le président il y a un an, avait fait irruption avec six hommes armés et en uniforme dans les locaux de Clouds FM, intimant l’ordre à la rédaction de diffuser une vidéo. La rédaction avait refusé.

Cet incident et le soutien apporté par le président Magufuli au gouverneur ont suscité une avalanche de condamnations de la société civile, des associations de journalistes et de la classe politique, y compris dans les rangs du parti présidentiel.

Surnommé « tingatinga », « bulldozer » en swahili, le président Magufuli a marqué les esprits depuis son élection en déployant un style inhabituellement direct, voire abrupt, dans son exercice du pouvoir. Au point que ses détracteurs le qualifient désormais d’autoritaire et de populiste.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 août 2017 Conflit en Syrie – "Labyrinthe mortel" pour les civils de Raqa

Les civils bloqués dans la ville syrienne de Raqa, fief du groupe Etat Islamique (EI), sont pris au piège dans un « labyrinthe mortel » en raison des combats intenses visant à chasser les jihadistes, assure jeudi Amnesty International. L’ONU estime jusqu’à 25.000 le nombre lire plus

Belga

24 août 2017 Décès du cinéaste Alain Berbérian

Le cinéaste français Alain Berbérian, réalisateur de « La Cité de la peur » et du « Boulet », est décédé mardi a l’âge de 63 ans, a déclaré mercredi à l’AFP son agent, confirmant une information de La Tribune de Gen lire plus

Belga

24 août 2017 Pas de lien entre les attentats en Catalogne et la camionnette suspecte à Rotterdam

Aucun lien n’a été établi entre la camionnette immatriculée en Espagne transportant des bombonnes de gaz interceptée à Rotterdam et les attentats en Catalogne, a informé une source judiciaire à l’agence Reuters. Les enquêteurs sont arriv lire plus

Belga

24 août 2017 Canada: Trudeau exhorte les demandeurs d'asile à respecter le processus habituel

Le premier ministre canadien Justin Trudeau a exhorté mercredi les demandeurs d’asile à ne pas traverser la frontière canado-américaine hors d’un point d’entrée officiel dans le but de présenter leur dossier au Canada. « Vous ne serez pas avantagé si v lire plus

Belga

24 août 2017 La camionnette suspecte à Rotterdam sans danger et transportée au poste de police

La camionnette immatriculée en Espagne qui faisait l’objet d’une investigation des services de déminage néerlandais à Rotterdam a été déclarée sans danger et déplacée au poste de police vers 23h00. Plus tôt dans la soir lire plus

Belga

24 août 2017 Attentats en Catalogne – Geens demande que les mosquées signalent chaque imam à l'Exécutif des Musulmans

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) souhaite que l’Exécutif des Musulmans demande à chaque mosquée quels sont les imams qui y sont actifs. Le ministre espère avoir de la sorte un meilleur aperçu de qui prêche en Belgique, alors qu’un imam suspect lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/