Syrie: un bombardement américain tue plus de 100 combattants d'Al-Qaïda

Un bombardement américain a tué jeudi plus de 100 combattants d’Al-Qaïda en Syrie dans un “camp d’entrainement” de la province d’Idleb, a annoncé vendredi le Pentagone dans un communiqué. “Les frappes américaines ont tué plus de 150” extrémistes d’Al-Qaïda depuis le 1er janvier, a précisé le Pentagone, ajoutant que cette “rapide succession” de frappes avait pour but notamment de semer “la confusion” dans le groupe extrémiste.
Le raid aérien a été mené par des drones et chasseurs, a indiqué le porte-parole du Pentagone.
“Le camp d’entraînement de Shaykh Sulayman était opérationnel depuis au moins 2013”, a-t-il encore ajouté.

Partager l'article

21 janvier 2017 - 01h05