Super Bowl – Lady Gaga, qui chantera à la mi-temps, promet un message de rassemblement

La chanteuse Lady Gaga est connue pour ses prises de position politiques tranchées et ses tenues extravagantes. Dimanche à Houston, à l’occasion de son spectacle à la mi-temps de la 51e édition du Super Bowl, la finale du championnat professionnel de football américain, son seul message sera un appel au rassemblement. La récente entrée en fonction de Donald Trump à la Maison Blanche a eu pour conséquence de multiplier les tensions aux Etats-Unis.
Interrogée jeudi lors d’une conférence de presse pour savoir si elle allait faire passer un message durant son spectacle à la mi-temps du match entre les Atlanta Falcons et les New England Patriots, Lady Gaga a répondu: “Les seules déclarations que je ferai durant mon spectacle à la mi-temps sont celles que j’ai faites de manière constante durant toute ma carrière”.
“Je crois en une passion pour le rassemblement, je crois en l’égalité et dans le fait que l’état d’esprit de ce pays est un message d’amour, de compassion et de gentillesse”, a-t-elle ajouté.
L’excentrique chanteuse, grande opposante à Donald Trump, n’a par ailleurs rien fait pour faire taire les rumeurs selon lesquelles sa collègue Beyoncé la rejoindrait pour son spectacle.
Cette dernière, qui a annoncé mercredi être enceinte de jumeaux, a justement grandi à Houston. L’an dernier, elle avait rejoint le groupe Coldplay à la mi-temps du Super Bowl près de San Francisco.
Avant la conférence de presse, Lady Gaga avait posté sur Instagram une image d’elle à côté d’un émoji d’abeille, ce que les médias ont interprété comme un message caché faisant référence à Beyoncé parfois surnommée “Bey”, qui se prononce comme “bee” (abeille en anglais).
Lady Gaga, qui avait chanté l’hymne américain avant le Super Bowl l’an dernier, a précisé que pendant les treize minutes de son spectacle, elle interpréterait des chansons retraçant toute sa carrière et porterait peut-être plusieurs costumes.
Elle espère que son show inspirera ses fans, dont une bonne partie appartienne à la communauté homosexuelle.
“Cet enfant qui ne pouvait pas aller s’asseoir à la table des enfants cools, et cet enfant qui a été mis dehors par ses parents parce que sa mère et son père n’acceptaient pas qui il était, cet enfant va avoir la scène pour treize minutes et je suis excitée à l’idée de la lui donner”, a-t-elle dit, très applaudie.

.

Partager l'article

03 février 2017 - 07h55