facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Sortie de l'UE: Cameron reçoit un accueil encourageant à Berlin et Budapest

Engagé dans une tournée pour obtenir des soutiens européens, David Cameron a reçu jeudi des signaux encourageants à Berlin et Budapest, sans toutefois obtenir l’appui inconditionnel aux réformes qu’il réclame pour maintenir le Royaume-Uni dans l’UE. Le Premier ministre britannique a reconnu que son temps était compté, à moins de deux mois d’un sommet européen à Bruxelles, qui sera dominé par la question du maintien ou non de son pays dans l’UE.

« Je l’ai dit, je dois tenir mon référendum d’ici la fin 2017; si cela prend plus de temps de trouver un accord, ce qui m’importe c’est la substance plutôt que le calendrier », a lâché en conclusion M. Cameron lors d’une conférence de presse à Budapest, à l’issue d’une journée chargée.

Lors d’une rencontre avec Viktor Orban, son homologue hongrois, les deux hommes sont apparus tout sourire et détendus. « David nous a présenté ses idées lors de la dernière réunion du V4 à Bruxelles (qui regroupe la Hongrie, la Pologne, la Slovaquie et la République tchèque, ndlr). Nous avons tous signifié notre soutien, donc nous avons des raisons d’être optimistes sur un accord », a déclaré M. Orban.

« Nous sommes très reconnaissants au Royaume-Uni de soulever des questions que nous n’avons pas assez de poids pour soulever », a lancé le Hongrois.
David Cameron veut notamment des changements des règles régissant la zone euro, – dont son pays ne fait pas partie -, ainsi que sur les problématiques de compétitivité et de souveraineté.

La question la plus problématique reste néanmoins la même depuis des semaines: celle des allocations aux citoyens de l’UE installés au Royaume-Uni, que David Cameron voudrait supprimer pour les quatre premières années.

« Nous soutenons trois des quatre propositions, nous irions même plus loin pour certaines d’entre elles (…) mais la quatrième est plus difficile », a nuancé Viktor Orban, dont certains concitoyens installés en Grande-Bretagne pourraient pâtir d’une telle mesure.

« Nous ne voulons pas être des parasites », a-t-il garanti. « Les Hongrois travaillent bien et contribuent à l’économie britannique, et ils ne devraient pas accepter de discrimination », a-t-il expliqué.

« Mais nous sommes ouverts à toute suggestion pour mettre fin aux abus dans les aides sociales, nous n’aimons pas ça en Hongrie non plus », a-t-il assuré.

Plus tôt déjà, Angela Merkel avait prêté une oreille attentive aux revendications britanniques. Les deux dirigeants se sont rencontrés mercredi soir en Bavière. La chancelière a jugé que l’octroi automatique d’allocations sociales dès le début du séjour d’un citoyen d’un autre pays de l’UE n’était pas dans l’esprit de la libre-circulation en Europe.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

19 août 2017 Un juge américain refuse de clore les poursuites contre Polanski pour agression sexuelle

Un juge de Los Angeles a refusé, dans une décision publiée vendredi, de clore les poursuites pour agression sexuelle sur mineure contre le réalisateur franco-polonais Roman Polanski, comme le demandaient l’accusé et sa victime. « L’accusé dans cette affaire e lire plus

Belga

19 août 2017 Une tornade endommage le toit de trois maisons dans le Limbourg

Une tornade a fait de graves dégâts matériels à Gingelom dans la province du Limbourg vendredi. Les toits de trois habitations ont été endommagés et quatre véhicules ont été très abîmés également. Ces ven lire plus

Belga

19 août 2017 Bannon veut continuer à se battre "pour Trump" et retrouve aussitôt le site Breitbart News

Steve Bannon, l’ancien conseiller de Donald Trump qui a quitté la Maison Blanche vendredi, a affirmé qu’il continuerait à se battre pour le président américain. Il a aussitôt retrouvé des fonctions de direction au sein de Breitbart News, site d’informa lire plus

Belga

19 août 2017 Fitch relève la note de la Grèce et s'attend à un allègement de la dette en 2018

L’agence de notation Fitch a relevé vendredi la note de la Grèce de « CCC » à « B-« , tout en indiquant s’attendre à des mesures d’allègement de la dette grecque par ses partenaires européens en 2018. La perspective attribuée à la note est positive lire plus

Belga

19 août 2017 Oeufs contaminés au fipronil – Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l'égard de la Belgique

Le gouvernement néerlandais ne veut plus formuler de reproches à l’égard des services belges dans le scandale des oeufs contaminés à l’insecticide fipronil. Le secrétaire d’Etat aux Affaires économiques Martijn van Dam ne veut plus insister sur l’assu lire plus

Belga

19 août 2017 Washington lance une enquête contre la Chine au sujet de la propriété intellectuelle

L’administration américaine a formellement lancé vendredi une enquête contre la Chine sur des violations supposées des droits de propriété intellectuelle, ont annoncé les services du représentant pour le commerce américain (USTR) Robert L lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/