Sommet informel de Malte – La Déclaration de Rome devrait lister précisément dix priorités européennes

La Déclaration de Rome, qui sera adoptée lors d’un sommet à Rome le 25 mars prochain à l’occasion du soixantième anniversaire du Traité du même nom, devrait contenir une liste de dix projets prioritaires que l’Union européenne veut réaliser, et le calendrier pour leur mise en oeuvre. C’est ce qu’a plaidé le Premier ministre Charles Michel auprès de ses collègues européens vendredi après-midi au sommet informel de La Valette (Malte). Cette Déclaration, que les équipes des 28 Etats membres et des institutions européennes vont s’atteler à rédiger dès la semaine prochaine, devrait être une profession de foi dans les valeurs européennes, telles que la démocratie ou les droits de l’Homme, a indiqué le Premier ministre à ses homologues.
Charles Michel a proposé que le texte reprenne concrètement une liste de dix projets à mettre en oeuvre en dix ans, et le calendrier à court, moyen et long terme pour y parvenir, a indiqué son entourage à l’agence Belga.
Ces priorités concernent la Défense européenne, le renseignement (avec la création d’un FBI et d’une CIA européenne), l’intensification du programme Erasmus, la réalisation d’une union de l’énergie, et la lutte contre le dumping social notamment.
Le Premier ministre a également expliqué son idée de permettre aux Etats membres qui le souhaitent d’avancer plus vite dans la réalisation de projets, sans être freinés par les pays plus réticents. D’autres dirigeants européens, dont la chancelière allemande Angela Merkel, ont également évoqué cette possibilité d’Europe à plusieurs vitesses.

Partager l'article

03 février 2017 - 21h35