Sommet européen – "Les négociations sur le Brexit seront difficiles"

“Ce sera une négociation difficile, il sera même difficile de garder l’unité”, a prédit le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker samedi à l’issue du sommet des 27 chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE sur le Brexit. Le président de la Commission a souligné l’unité exprimée durant le sommet par les dirigeants européens dans l’approche à adopter pour négocier avec les Britanniques. “Nous ferons tout pour garder cette unité. Elle est importante pour les 27, mais également pour le Royaume-Uni”, a commenté Jean-Claude Juncker. “Le Royaume-Uni n’arrivera pas à conclure un accord avec les 27 si les 27 sont désunis, donc il est important de garder l’unité que nous avons affichée aujourd’hui.”
M. Juncker est par ailleurs revenu sur un événement survenu cette semaine. “Il serait souhaitable que le Royaume-Uni, qui bloque pour le moment la prise de décision, donne rapidement son accord sur les perspectives financières”, a-t-il indiqué. “Cela faciliterait le début des négociations si le Royaume-Uni levait la réserve qu’il a exprimée à l’égard de la révision à mi-parcours” du cadre financier pluriannuel européen.
La Représentation permanente britannique auprès de l’UE a bloqué lundi soir les discussions budgétaires après des mois de négociations, arguant du fait que la période de prudence à observer avant les élections générales britanniques empêchait toute décision en la matière, indique Politico.
Les montants en jeu dans le cadre financier pluriannuel n’ont pas changé, seule leur allocation est modifiée, mais cela requiert un accord unanime des ministres européens.

Partager l'article

29 avril 2017 - 17h25