Sommet européen – Les Européens se retrouvent à 27 pour parler des orientations à suivre pour le Brexit

Les chefs d’Etat et de gouvernement des 27 Etats membres de l’Union européenne – sans la Première ministre britannique – se retrouvent samedi à Bruxelles pour discuter des orientations à suivre dans le cadre des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne. Les dirigeants européens se retrouvent tout juste un mois après que Londres a activé l’article 50 du Traité sur l’Union européenne, qui permet et prévoit le retrait unilatéral d’un pays de l’UE. Les Britanniques ont ainsi ouvert une période de deux ans pendant laquelle ils négocieront les conditions pratiques du Brexit avec les institutions européennes.
La réunion de samedi, à laquelle assisteront, outre le président du Conseil européen Donald Tusk et son homologue de la Commission européenne Jean-Claude Juncker, tous les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE sauf la Première ministre britannique Theresa May, portera sur les orientations de négociations suggérées par M. Tusk.
Celui-ci a notamment exclu de commencer des négociations parallèles sur tous les sujets. Européens et Britanniques devraient négocier d’abord la sortie du pays de l’UE avant de définir leurs futures relations.
Des « discussions préliminaires » sur la « relation future » après le Brexit pourront être engagées « dès que des progrès suffisants auront été faits dans cette première phase pour la conclusion d’un accord satisfaisant sur les modalités d’un retrait ordonné ». Ce sera aux chefs d’Etat et de gouvernement des 27 d’estimer quand ces progrès seront suffisants, a souligné une source européenne, et l’échéance de l’automne évoquée par le président du Conseil européen n’est qu’indicative.

Partager l'article

29 avril 2017 - 06h40