facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Somalie: des affrontements entre régions rivales font au moins 11 morts et 50.000 déplacés

Des affrontements entre forces de deux régions autoproclamées semi-autonomes du nord de la Somalie ont fait au moins 11 morts, des dizaines de blessés et 50.000 déplacés depuis le 7 octobre, a-t-on appris samedi auprès du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Les tensions entre le Puntland et le Galmudug avaient éclaté en septembre après que le Galmudug eut affirmé que 13 de ses soldats avaient été tués par une frappe américaine visant des islamistes shebab. Le Galmudug accuse le Puntland d’avoir sciemment fourni de fausses informations aux Américains pour mener cette frappe. Depuis, des affrontements ont éclaté le 7 octobre dans la ville de Galkayo, divisée en deux entre clans antagonistes. Le Puntland accuse le Galmudug d’avoir attaqué ses forces pour se venger de la frappe américaine alors que selon Galmudug, ils ont éclaté pour un problème d’occupation de terrain dans Galkayo.

« Au mois 11 personnes ont été tuées, et des dizaines blessées entre le 7 et le 13 octobre », a déclaré Tapiwa Gomo, porte-parole de l’OCHA en Somalie, précisant qu’un accord de pays conclu le 9 octobre entre les parties a été violé « moins de 24 heures plus tard ». « Des combats intermittents continuent et les partenaires humanitaires estiment que plus de 50.000 personnes ont été déplacées », a par ailleurs indiqué l’OCHA dans un communiqué publié vendredi soir. « Les violences armées ont accentué une situation humanitaire fragile ». Galkayo a déjà été le théâtre de fréquents affrontements entre clans ou groupes rivaux, qui sont toutefois distincts des rebelles islamistes shebab, liés à Al-Qaïda, lesquels s’opposent au gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale.

En décembre 2015, au moins 20 personnes avaient été tuées, 120 blessées et plus de 90.000 avaient pris la fuite après de violents combats entre milices loyales au Galmudug et au Puntland autour de Galkayo. Le commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM) avait de son côté confirmé fin septembre avoir mené une attaque « pour se défendre » près de Galkayo le 28 septembre, lorsque des militants shebab ont attaqué des forces somaliennes et leurs conseillers américains. Ils avaient alors dit avoir tué « neuf combattants ennemis ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

29 mars 2017 L'aéroport londonien de Stansted bloqué par une manifestation anti-expulsions

La piste d’atterrissage de l’aéroport londonien de Stansted a été temporairement bloquée mardi soir en raison d’une manifestation visant, selon les organisateurs, à empêcher des expulsions vers le Nigeria. Huit vols ont été détourn lire plus

Belga

29 mars 2017 Quatre banques françaises et l'assureur AXA financent la colonisation israélienne

Les quatre premières banques françaises et l’assureur AXA financent la colonisation des Territoires palestiniens par Israël via leurs participations dans des banques et des entreprises israéliennes actives dans les colonies, affirme un rapport de la Fédération lire plus

Belga

29 mars 2017 Scandale d'eau contaminée à Flint: les tuyaux en plomb seront remplacés

Un juge fédéral a approuvé mardi un règlement qui oblige les autorités américaines à payer 97 millions de dollars dans un procès sur la contamination de l’eau potable dans la ville américaine de Flint, exigeant que tous les tuyaux de plo lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: des condamnés à mort contestent leur exécution groupée

Des condamnés à mort dans l’Etat américain de l’Arkansas ont saisi la justice mardi pour contester l’avancement et le regroupement de leurs dates d’exécution sur une période de dix jours en avril. « Ce calendrier effréné imposé par l’Etat cause lire plus

Belga

29 mars 2017 ExxonMobil demande à l'administration Trump de respecter les accords sur le climat

La compagnie pétrolière ExxonMobil a demandé à l’administration Trump de respecter l’accord de Paris sur la lutte contre le réchauffement climatique que la Maison Blanche juge « mauvais », selon une lettre communiquée mardi par cette entreprise à l’AFP. lire plus

Belga

29 mars 2017 USA: le Congrès révoque un texte de protection de la vie privée sur internet

Les fournisseurs d’accès à internet américains pourront continuer à vendre les données personnelles de leurs clients à des tiers sans obtenir d’autorisation explicite, après la révocation par le Congrès mardi d’une réglementation lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/