facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Somalie: des affrontements entre régions rivales font au moins 11 morts et 50.000 déplacés

Des affrontements entre forces de deux régions autoproclamées semi-autonomes du nord de la Somalie ont fait au moins 11 morts, des dizaines de blessés et 50.000 déplacés depuis le 7 octobre, a-t-on appris samedi auprès du Bureau de coordination des Affaires humanitaires de l’ONU (OCHA). Les tensions entre le Puntland et le Galmudug avaient éclaté en septembre après que le Galmudug eut affirmé que 13 de ses soldats avaient été tués par une frappe américaine visant des islamistes shebab. Le Galmudug accuse le Puntland d’avoir sciemment fourni de fausses informations aux Américains pour mener cette frappe. Depuis, des affrontements ont éclaté le 7 octobre dans la ville de Galkayo, divisée en deux entre clans antagonistes. Le Puntland accuse le Galmudug d’avoir attaqué ses forces pour se venger de la frappe américaine alors que selon Galmudug, ils ont éclaté pour un problème d’occupation de terrain dans Galkayo.

« Au mois 11 personnes ont été tuées, et des dizaines blessées entre le 7 et le 13 octobre », a déclaré Tapiwa Gomo, porte-parole de l’OCHA en Somalie, précisant qu’un accord de pays conclu le 9 octobre entre les parties a été violé « moins de 24 heures plus tard ». « Des combats intermittents continuent et les partenaires humanitaires estiment que plus de 50.000 personnes ont été déplacées », a par ailleurs indiqué l’OCHA dans un communiqué publié vendredi soir. « Les violences armées ont accentué une situation humanitaire fragile ». Galkayo a déjà été le théâtre de fréquents affrontements entre clans ou groupes rivaux, qui sont toutefois distincts des rebelles islamistes shebab, liés à Al-Qaïda, lesquels s’opposent au gouvernement central somalien, soutenu par la communauté internationale.

En décembre 2015, au moins 20 personnes avaient été tuées, 120 blessées et plus de 90.000 avaient pris la fuite après de violents combats entre milices loyales au Galmudug et au Puntland autour de Galkayo. Le commandement américain pour l’Afrique (AFRICOM) avait de son côté confirmé fin septembre avoir mené une attaque « pour se défendre » près de Galkayo le 28 septembre, lorsque des militants shebab ont attaqué des forces somaliennes et leurs conseillers américains. Ils avaient alors dit avoir tué « neuf combattants ennemis ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 avril 2017 Les coureurs de Liège-Bastogne-Liège ont rendu hommage au regretté Michele Scarponi

Les 200 coureurs de la 103e édition de Liège-Bastogne ont rendu hommage dimanche, avant le départ de l’épreuve à Liège, à la mémoire du regretté coureur italien de l’équipe Astana, Michele Scarponi, décédé sam lire plus

Belga

23 avril 2017 Présidentielle française: François Hollande et Emmanuel Macron ont voté

Huit des onze candidats à l’élection présidentielle française ont déjà glissé leur bulletin dans l’urne. Le président François Hollande a lui voté peu après 10h00 à Tulle (Corrèze). Nicolas Dupont-Aignan (Debo lire plus

Belga

23 avril 2017 World Relays: pas de finale A pour les Belgian Tornados, auteurs du dixième temps total

Le relais masculin 4x400m n’a pas réussi à se qualifier pour la finale A du World Relays samedi, à Nassau, aux Bahamas. Les Belgian Tornados (Dylan Borlée, Julien Watrin, Michael Rossaert et Kevin Borlée) ont terminé quatrièmes de la première d lire plus

Belga

23 avril 2017 Le nouvel album de Kendrick Lamar meilleur lancement aux Etats-Unis

Le nouvel album du rappeur américain Kendrick Lamar, « DAMN. », connaît le meilleur lancement depuis le début de l’année aux Etats-Unis, a rapporté samedi soir Nielsen Music. Sorti le 14 avril, cet album de hip-hop auquel ont participé Rihanna et U2 a cumul lire plus

Belga

23 avril 2017 Les 66.546 bureaux de vote ont ouvert leurs portes en France

Les Français ont commencé à voter dimanche à 8h00 sous haute surveillance après un nouvel attentat à Paris, pour le premier tour d’une élection présidentielle hautement imprévisible et jugée cruciale pour l’avenir de l’Union europ lire plus

Belga

23 avril 2017 Un garçon de 12 ans parcourt 1.300 km en voiture à travers l'Australie

Un Australien de 12 ans a été interpellé sur l’autoroute après avoir parcouru 1.300 km en voiture, a annoncé dimanche la police de Broken Hill, dans l’arrière-pays. La police a remarqué la voiture car son pare-chocs traînait sur la chauss lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/