Sur BX1 TV Maintenant : "Renaissance : Le doublage des feuilles"

Si la Belgique ne réduit pas le déficit de 0,6%, elle aura des problèmes

Le gouvernement fédéral a rempli son devoir en réduisant son déficit budgétaire de 0,6%, a fait remarquer jeudi le vice-premier ministre CD&V, Kris Peeters. Il attend des autres entités qu’elles respectent elles aussi cet engagement. Si ce n’est pas le cas, la Belgique ne pourra pas atteindre l’objectif global d’une réduction de 0,6%. « Si nous transmettons notre budget comme ça (à l’Europe), on aura des problèmes, c’est garanti », a-t-il souligné sur les ondes de la VRT. Ni le comité de concertation, ni les ministres du Budget des différents gouvernements n’ont pu tomber d’accord mercredi sur le programme de stabilité 2017-2020. Les entités fédérées veulent immuniser budgétairement des dépenses d’investissement: métro, plan Marshall, hôpitaux, pacte d’excellence et surtout le chantier colossal de l’Oosterweel en Flandre. Ce faisant, la Belgique risque de ne pas respecter ses objectifs et pourrait à nouveau se retrouver dans une procédure de déficit excessif.

La ministre fédérale du Budget, Sophie Wilmès, a soumis une proposition à ses collègues. Elle attend leur réponse ce jeudi.

Partager l'article

27 avril 2017 - 09h30