facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Shekau réaffirme sa volonté de se battre à la tête de Boko Haram

L’insaisissable leader de Boko Haram, Abubakar Shekau, a promis d’intensifier son combat djihadiste dans une vidéo diffusée dimanche soir, balayant les divisions internes du groupe islamiste nigérian révélées la semaine dernière. « Moi, Abubakar Ash-Shakawy (Shekau), leader de Jama’atu Ahlissunnah Lidda’awati Wal Jihad (nom de Boko Haram depuis son allégeance à l’Etat islamique en mars 2015), fais du combat contre le Nigeria et contre le monde entier une responsabilité personnelle », affirme-t-il dans cette vidéo diffusée initialement sur YouTube puis effacée, où il apparaît en bonne santé, encadré de deux combattants islamistes en armes.

« Je n’ai aucun désir de tuer nos frères musulmans », lance-t-il dans cet enregistrement de 24 minutes, coupant court aux critiques répétées de certains membres de l’EI, qui voient dans Shekau un leader extrémiste qui a fait des dizaines de milliers de morts depuis 2009, musulmans dans leur immense majorité. Cette vidéo est une nouvelle réponse à un entretien d’Abou Mosab al Barnaoui dans Al Nabaa, hebdomadaire officiel de l’EI, où l’homme était présenté mardi comme le nouveau wali (chef) du califat de l’Afrique de l’Ouest. Dès jeudi, Abubakar Shekau avait diffusé un enregistrement audio pour réaffirmer qu’il était « toujours présent » et n’accepterait « plus aucun émissaire » de l’EI.

Portant une mitrailleuse, paraissant plus posé et énergique que dans ses apparitions précédentes, Shekau réaffirme qu’il n’est ni mort, ni en incapacité de se battre, comme il l’avait laissé entendre dans une vidéo diffusée en mars où il affirmait: « pour moi, la fin est venue ». Dans son discours, vraisemblablement tourné dans la forêt de Sambisa, fief du groupe dans le nord-est du Nigeria, selon les experts, Shekau veut donner à Boko Haram une place dans le djihadisme mondial, s’adressant directement à la France, aux Etats-Unis, à l’Allemagne et aux Nations Unies. A la fin de la vidéo, où il s’exprime en arabe et en hausa et utilise tous les éléments de propagande de l’EI, Shekau tire des rafales en l’air.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

28 mars 2017 Pas de licenciement dans le cadre de la reprise de Vanden Borre par Fnac

Il n’y aura ni licenciements ni départs à la suite de la reprise de la chaîne d’électro Vanden Borre en Belgique par la chaîne française Fnac, ont annoncé mardi les deux marques. Le groupe français Fnac a repris Darty – la maison-mère brit lire plus

Belga

28 mars 2017 Marcourt appuie Philippot (RTBF), désavoué il y a quinze jours par son CA

Le ministre en charge des Médias en Fédération Wallonie-Bruxelles Jean-Claude Marcourt (PS) a pris mardi la défense de l’administrateur général de la RTBF, Jean-Paul Philippot, désavoué il y a deux semaines par son conseil d’administration sur lire plus

Belga

28 mars 2017 Bar Rafaeli attend son deuxième enfant

Huit mois après être devenue maman pour la première fois d’une petite Liv, Bar Refaeli vient d’annoncer sur les réseaux sociaux sa deuxième grossesse. Le 11 août 2016, la mannequin a donné naissance à son premier enfant Liv, dans un hôpital lire plus

Belga

28 mars 2017 Roberto Martinez apporte 7 changements face à la Russie

Le sélectionneur fédéral Roberto Martinez a décidé de procéder à sept changements dans la formation des Diables Rouges qui rencontre la Russie, en amical, mardi à Sotchi (18h00 belges), en comparaison avec celle alignée samedi contre la lire plus

Belga

28 mars 2017 SETCa-BBTK, CNE, LBC-NVK et CGSLB-ACLVB approuvent le plan de restructuration d'ING

Le SETCa-BBTK, la CNE, la LBC-NVK et la CGSLB-ACLVB ont approuvé chacun en interne mardi le plan de restructuration de la banque ING Belgique, a appris l’agence Belga auprès des différents syndicats. Les organisations syndicales et la direction doivent se réunir mercredi lire plus

Belga

28 mars 2017 Lionel Messi suspendu quatre matches, dont Bolivie-Argentine ce mardi soir

La FIFA a infligé quatre matches internationaux de suspension ferme et une amende de 9.300 euros à Lionel Messi, coupable d’avoir insulté un arbitre assistant lors du match contre le Chili (1-0, but de Messi sur penalty à la 16e minute), le 24 mars au Stade El Monumental lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/