facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Séoul et Washington lancent leurs manoeuvres, Pyongyang menace

Des dizaines de milliers de militaires sud-coréens et américains ont entamé lundi des manoeuvres simulant une attaque nord-coréenne, auxquelles Pyongyang a répliqué par des menaces de frappe nucléaire préventive. Ces manoeuvres annuelles, baptisées Ulchi Freedom, sont essentiellement une simulation sur ordinateur, mais elles mobilisent quand même 50.000 Sud-Coréens et 30.000 Américains.
Tous les ans, elles provoquent une montée de tension sur la péninsule. Or elles interviennent cette année dans une période de très forte crispation intercoréenne.
Après plusieurs mois de tirs nord-coréens de missiles, consécutifs au quatrième essai nucléaire de Pyongyang en janvier, certains experts considèrent que les relations intercoréennes n’ont plus été aussi tendues depuis les années 1970.
La nervosité a encore été renforcée par une récente vague de défections au Nord, la plus emblématique étant celle, annoncée la semaine dernière, du numéro deux de l’ambassade de Corée du Nord en Grande-Bretagne.
Dimanche, un responsable du ministère sud-coréen de l’Unification a mis en garde contre le risque que Pyongyang ne fomente des attentats ou ne prépare des projets d’assassinats de transfuges ou de militants anti-nord-coréens.
Les manoeuvres Ulchi Freedom jouent un scénario complet d’invasion nord-coréenne. Washington comme Séoul affirment que leur objectif est purement défensif.
Mais Pyongyang les considère comme une provocation. Dans un communiqué, l’Armée populaire coréenne (KPA) a indiqué que les unités postées à la frontière étaient « complètement prêtes à lancer des frappes préventives de représailles contre toutes les forces offensives ennemies impliquées ».
La moindre violation de la souveraineté territoriale nord-coréenne pendant ces manoeuvres ferait que la source de cette provocation serait transformée en « un tas de cendres par une frappe préventive nucléaire à la coréenne », ajoute un porte-parole de la KPA.
Pyongyang est coutumier de ce genre de menace, mais les experts considèrent que le risque d’une bavure ou d’un incident involontaire -qui pourrait avoir des conséquences militaires dramatiques- est plus élevé du fait de la fermeture ces derniers mois de tous les canaux de communication intercoréenne.
Pyongyang a coupé en début d’année les deux lignes de communication qui existaient avec le Sud, qui étaient dédiées à l’armée et au gouvernement. En juillet, la Corée du Nord a fermé son dernier canal direct avec Washington en cessant tous ses contacts avec le gouvernement américain via la mission nord-coréenne à l’ONU.
La réponse internationale à l’essai nucléaire de janvier a illustré l’isolement diplomatique de la Corée du Nord, qui a essuyé une nouvelle série de sanctions soutenues notamment par la Chine, principal soutien de Pyongyang.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

30 mai 2017 Accord européen pour installer des milliers de hotspots internet gratuits d'ici 2020

Les instances européennes ont dégagé un accord pour installer des milliers de points d’accès gratuit à l’internet sans fil (hotspots) dans les centres-villes de l’Union européenne d’ici 2020, a annoncé la Commission européenne lundi soir. Le no lire plus

Belga

30 mai 2017 Irak: une dizaine de morts dans un attentat à la voiture piégée à Bagdad

Un attentat à la voiture piégée a fait au moins 10 morts lundi soir à Bagdad, la capitale irakienne. La voiture a explosé devant un populaire commerce de glacier, alors que les habitants brisaient le jeûne du ramadan en fin de journée. Selon les m lire plus

Belga

30 mai 2017 Ivo van Hove et Anna Cervinka apportent une touche belge au palmarès des Molières

Le Belge Ivo van Hove a vu la pièce « Les Damnés » décrocher trois Molières lundi soir lors de la plus importante cérémonie de remise de prix du théâtre français. Le Flamand, natif de la province d’Anvers, a mis en scène cette pi lire plus

Belga

30 mai 2017 La Corée du Nord évoque un essai réussi

La Corée du Nord a confirmé mardi qu’elle avait procédé la veille, « avec succès », à un tir de missile balistique, a rapporté l’agence officielle KCNA. Selon la même communication, le projectile n’a parcouru que la moitié de la distance do lire plus

Belga

30 mai 2017 Conflit en Syrie – Quatorze civils tués par un bombardement du groupe EI dans l'est de la Syrie

Quatorze civils ont trouvé la mort lundi soir dans un bombardement du groupe Etat islamique (EI) sur une zone contrôlée par le régime à Deir Ezzor, dans l’est de la Syrie, a indiqué l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH). Trois enfants figurent pa lire plus

Belga

30 mai 2017 Rencontre Macron-Poutine: "On partage des désaccords mais au moins, on les a évoqués"

Le président français Emmanuel Macron et son homologue russe Vladimir Poutine se sont montrés directs pour leur premier échange, lundi au château de Versailles, évoquant sans se faire de concession, la Syrie, les droits de l’Homme ou les médias russes. lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/