facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Sécurité renforcée, embouteillages: départs en vacances chaotiques à Douvres

Quinze heures de bouchons en plein soleil: les automobilistes britanniques passant par le port de Douvres pour se rendre en Europe vivaient un week-end chaotique, en raison de l’afflux de vacanciers et de contrôles renforcés de la police aux frontières française. Des files de voitures, pare-chocs contre pare-chocs, à perte de vue le long des côtes du Kent, dans le sud-est de l’Angleterre: les images tournaient en boucle dimanche matin sur les chaînes de télévision britanniques.
Le port de Douvres constitue un point de passage privilégié des vacanciers britanniques qui prennent le ferry pour traverser la Manche jusqu’à Calais ou Dunkerque, dans le nord de la France, quand ils n’empruntent pas l’Eurotunnel, dont le terminal se trouve à Folkestone, à proximité.
Mais depuis vendredi soir, les départs en vacances se sont transformés en chemin de croix avec des embouteillages interminables causés par l’afflux d’automobilistes et une « sécurité renforcée » du côté de la police aux frontières (PAF) françaises, a indiqué la police du Kent dans un communiqué.
Le gestionnaire du réseau routier, Highways England, a précisé de son côté que les contrôles des autorités françaises étaient destinés à assurer un niveau de sécurité satisfaisant « à la suite des récents attentats en France ».
Reste que, selon le port de Douvres, le dispositif de la PAF a été caractérisé par un « grave manque d’effectifs », tandis que le député conservateur de la circonscription de Douvres, Charlie Elphicke, a accusé le gouvernement britannique de ne pas avoir anticipé la situation.
« Nous savons que les perturbations ont été exceptionnelles (…) mais la sécurité est primordiale », a rétorqué le ministère britannique de l’Intérieur, dans un contexte de forte crainte en Europe en raison des risques d’attentats.
Le ministère a ajouté que les autorités britanniques allaient prêter main forte à leurs homologues françaises.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

24 janvier 2017 Hôtel dévasté en Italie: trois nouveaux corps découverts

Trois corps de plus ont été découverts dans les décombres de l’hôtel du centre de l’Italie dévasté la semaine dernière par une avalanche, indiquent mardi sur Twitter les services de secours italiens. Le nombre de victimes confirmées attei lire plus

Belga

24 janvier 2017 Météo – Des nuages avant une percée du soleil l'après-midi

Mardi matin, le ciel sera souvent chargé avec par endroits du brouillard localement givrant et un risque de quelques faibles averses de neige, annonce l’Institut royal météorologique (IRM). Ensuite, le temps deviendra généralement sec avec des éclaircies ci lire plus

Belga

24 janvier 2017 Crise politique en RDC – L'opposant historique Tshisekedi quitte le pays en pleines négociations politiques

L’opposant historique congolais Étienne Tshisekedi a quitté Kinshasa tôt mardi matin pour Bruxelles alors que son parti négocie avec la majorité soutenant le président Joseph Kabila un partage du pouvoir jusqu’à la prochaine présidentielle en R lire plus

Belga

24 janvier 2017 Brussels Airport traîne Charleroi devant la justice européenne

Brussels Airport a introduit le 29 novembre une demande d’intervention en soutien à la Commission européenne devant le tribunal de l’Union européenne, rapporte L’Echo mardi. Les dirigeants de l’aéroport national entendent ainsi s’opposer au recours de la Sowaer qui contes lire plus

Belga

24 janvier 2017 Les mesures protectionnistes de Donald Trump menacent 5.000 emplois en Belgique

Si le nouveau président américain Donald Trump instaure des droits de douane plus élevés comme il l’a promis, de 1.200 à 5.000 emplois belges seraient en péril, écrit De Tijd mardi. Ces mesures protectionnistes pourraient également coûter lire plus

Belga

24 janvier 2017 Stade National – La N-VA demande de ne pas octroyer de permis de bâtir pour le Stade National

La N-VA veut que les autorités flamandes bloquent l’octroi du permis de bâtir pour le Stade National, rapporte De Tijd mardi. Cette décision revient normalement à la commune de Grimbergen, mais la Flandre joue néanmoins un rôle important dans ce dossier. Si l’ lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/