facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Roumanie: le gouvernement ébranlé par la poursuite des manifestations

Le gouvernement roumain était sous pression lundi alors que des milliers de personnes sont descendues dans la rue pour demander sa démission, au septième jour d’une mobilisation sans précédent contre une tentative d’assouplir la législation anticorruption. Au lendemain de manifestations géantes ayant réuni un demi-million de personnes à travers la Roumanie, le Premier ministre social-démocrate (PSD) Sorin Grindeanu a appelé la population « au calme », assurant avoir « compris le message des manifestants ».
Le retrait dimanche du décret controversé dépénalisant certaines infractions n’a toutefois pas suffi aux quelque 10.000 protestataires réunis à Bucarest devant le siège du gouvernement.
Des manifestations similaires étaient organisées dans d’autres grandes villes, mais la participation était nettement moins importante que la veille, alors que les températures clémentes des derniers jours ont laissé la place à un vent glacial.
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a salué l’abrogation du décret qui permettait à des responsables politiques d’échapper à des poursuites. « Je voudrais que la Roumanie se ressaisisse, je crois qu’elle est en train de se ressaisir », a-t-il estimé.
Le gouvernement n’a toutefois « aucune raison de démissionner », a martelé le chef du PSD, Liviu Dragnea.
Sur les réseaux sociaux, les appels à poursuivre la mobilisation, engagée après l’adoption en urgence du décret controversé le 2 février et devenue la plus importante depuis la chute du régime communiste fin 1989, ne faiblissent pas.
« Nous sommes des millions de Roumains à partager les mêmes craintes et le même souhait de ne pas laisser les hommes politiques corrompus accaparer la Roumanie! « , a lancé le site #Resist.
Le Premier ministre Grindeanu avait défendu la semaine dernière l’adoption de cette révision du code pénal par décret, sans l’aval du Parlement. Mais il a laissé entendre lundi qu’il demanderait la démission du ministre de la Justice Florin Iordache pour avoir « mal communiqué » sur cette question.
Le décret abrogé réduisait sensiblement les peines encourues pour abus de pouvoir et introduisait un seuil minimum de préjudice de 200.000 lei (44.000 euros) pour entamer des poursuites dans la plupart des affaires de corruption. Il faisait craindre à ses détracteurs une régression de la lutte contre la corruption, qui s’est intensifiée ces dernières années en Roumanie.
L’analyste politique Cristian Tudor Popescu compare le gouvernement Grindeanu à un « voleur qui espère être pardonné s’il rend ce qu’il a volé ». Or une telle attitude ne fera que maintenir les manifestants dans la rue, estime-t-il.
M. Grindeanu, 43 ans, a exclu de démissionner, assurant « avoir une responsabilité envers les Roumains » qui ont voté massivement pour les sociaux-démocrates aux législatives du 11 décembre.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

18 août 2017 Les musées montois s'animeront dans la nuit du 25 au 26 août

Les musées montois annoncent des surprises à l’occasion de la Nuit des Musées qui s’ouvrira le vendredi 25 août. Sciences, art, littérature, histoire et patrimoine seront au programme. La 3e édition de la Nuit des Musées à Mons est annonc lire plus

Belga

18 août 2017 Le Pukkelpop rend hommage aux victimes des attentats en Catalogne

Le festival hasseltois Pukkelpop a rendu hommage vendredi aux victimes des attentats meurtriers de Barcelone et de Cambrils. Une photo de centaines de festivaliers regroupés dans la Marquise et faisant de la lumière avec leur GSM, accompagnée du message « One love Barcelona », a lire plus

Belga

18 août 2017 Aucun des quatre suspects interpellés en Espagne n'avait d'antécédent lié au terrorisme

Quatre personnes, trois Marocains et un Espagnol, ont été interpellées pour les événements survenus au cours des dernières heures à Barcelone et Cambrils, a annoncé vendredi en début d’après-midi la police catalane. Aucun d’entre lire plus

Belga

18 août 2017 Oeufs contaminés: la Wallonie propose des mesures complémentaires pour aider les éleveurs

Les ministres wallons de l’Agriculture, René Collin, et de l’Economie, Pierre-Yves Jeholet, ont rencontré vendredi les représentants du secteur avicole à Namur dans le cadre du scandale de l’insecticide firponil retrouvé dans des oeufs. Ils proposent des mesures co lire plus

Belga

18 août 2017 Campenaerts, Lampaert et De Plus disputeront le contre-la-montre à Bergen

La Belgique alignera Victor Campenaerts, Yves Lampaert et Laurens De Plus au départ du contre-la-montre des Mondiaux de cyclisme de Bergen, en Norvège (17-24 septembre), a annoncé vendredi la Royale Ligue Vélocipédique Belge (RLVB). Ben Hermans sera la réser lire plus

Belga

18 août 2017 La Ville de Tongres ouvre un registre de condoléances

La Ville de Tongres (Limbourg) ouvrira à partir de lundi un registre de condoléances pour rendre hommage à sa citoyenne, Elke. V., décédée jeudi dans l’attentat à la camionnette bélier à Barcelone. Cette femme de 44 ans, qui était lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/