Robert Plant, star de Led Zeppelin, raconte la genèse de "Stairway to Heaven"

Le chanteur Robert Plant a donné mardi devant un tribunal de Los Angeles sa version de la genèse du légendaire morceau « Stairway to heaven », se défendant à nouveau de l’avoir plagiée à partir d’un titre du groupe Spirit. Robert Plant a assuré à la barre avoir entendu pour la première fois ce qui allait devenir l’une des chansons les plus connues du monde lors d’un enregistrement à Headley Grange en Angleterre.
Cette nuit-là, le guitariste Jimmy Page et lui ont mis en place l’arrangement préliminaire de la chanson mélancolique, qui dure plus de sept minutes au total.
« Je me suis assis avec Jimmy près du feu et j’avais le premier couplet qui allait avec ce qu’il jouait », a affirmé Robert Plant, âgé de 67 ans. « J’essayais vraiment d’évoquer la Grande-Bretagne lointaine, pastorale (…), les références celtiques antiques, presque tacites, dans ce morceau », a-t-il détaillé.
Les plaidoiries de clôture démarreront mercredi dans ce procès qui s’est ouvert il y a une semaine. La plainte a été déposée il y a deux ans par Michael Skidmore, gérant du patrimoine de Randy Wolfe, le guitariste et compositeur de Spirit, un groupe psychédélique des années 60 à Los Angeles, qui n’a pas dépassé le succès d’estime.

Partager l'article

22 juin 2016 - 03h15