facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Risque d'attentat en Allemagne: la chasse à l'homme se poursuit

Police en état d’alerte, contrôles renforcés dans les aéroports et gares à Berlin: la chasse à l’homme se poursuivait dimanche en Allemagne pour retrouver un Syrien soupçonné de préparer un attentat, chez qui un explosif très dangereux a été retrouvé. « La peur du terrorisme gagne toute l’Allemagne! », écrit dimanche sur son site internet le quotidien le plus lu du pays, Bild, alors que le suspect de 22 ans reste introuvable.

Prévenues d’un danger imminent par les renseignements intérieurs qui le surveillaient, les forces de l’ordre ont pénétré samedi dans un logement occupé dans une cité HLM de Chemnitz (est) par le jeune homme, connu des autorités sous le nom de Jaber Albakr et « soupçonné de préparation d’un attentat à la bombe »

« Plusieurs centaines de grammes » d’une « substance explosive bien plus dangereuse que la TNT » ont été retrouvés sur place, selon la police.

Mais elle n’était pas en mesure de dire dimanche si le suspect avait ou non pris la fuite avec une partie de son explosif et donc si un attentat a été déjoué ou reste au contraire un risque. Selon certains médias, il serait en contact avec l’organisation Etat islamique (EI).

Dimanche matin, il n’avait toujours pas été retrouvé malgré un avis de recherche, avec photo, lancé dans tout le pays et la mobilisation de la police dans plusieurs régions.

A Chemnitz même, la police a indiqué être encore « massivement présente dans la ville » et vérifier « plus de 80 informations jugées sérieuses » venant de la population.

Sur les trois connaissances du jeune Syrien interpellées samedi pour vérifications, deux ont été remises en liberté dimanche sans poursuite.

Le Syrien est un réfugié arrivé l’an dernier en Allemagne, en même temps que 890.000 autres, et est soupçonné de vouloir s’en prendre à un aéroport allemand, affirme le site internet du magazine Focus.

Dans ce contexte, la sécurité dans les deux aéroports berlinois et dans les gares de la capitale, a été renforcée. Chemnitz est située à 260 km au sud de Berlin.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 février 2017 Police fédérale: les syndicats annonceront mercredi un préavis de grève en front commun

Les quatre syndicats SLFP, CSC, SNPS et CGSP devraient déposer ce mercredi un préavis de grève en front commun pour la police fédérale, indiquent lundi les journaux du groupe Sudpresse. Eddy Quaino, permanent « Police » de la CGSP Admi, a confirmé l’informatio lire plus

Belga

27 février 2017 Les Français perçoivent la société comme plus inégalitaire que les Belges

Belges et Français ont un niveau de bien-être très proche, d’après l’indice composite mis au point par la mutuelle Solidaris, appliqué pour la première fois en France par la mutuelle française MGEN. Celui des Belges se situe à 56,3 sur une lire plus

Belga

27 février 2017 Décès de l'homme le plus grand du Royaume-Uni, l'acteur Neil Fingleton

L’homme le plus grand du Royaume-Uni, Neil Fingleton, acteur de la série à succès « Game of Thrones », est mort à l’âge de 36 ans, a annoncé le club britannique des personnes de grande taille. « Nous avons malheureusement été informés du d lire plus

Belga

27 février 2017 Météo – Alternance de vent, pluie et éclaircies toute la semaine

Le ciel sera à nouveau chargé ce lundi, avec des averses qui traverseront le pays d’ouest en est. Les précipitations seront parfois intenses et accompagnées de coups de tonnerre. Il fera assez doux avec des maxima autour de 6 ou 7 degrés en Haute Belgique et 12 deg lire plus

Belga

27 février 2017 Présidentielle française – Le candidat Fillon dénonce un "climat de quasi-guerre civile"

Le candidat de droite à la présidentielle, François Fillon, a évoqué un « climat de quasi-guerre civile » en France, à la suite d’incidents durant la campagne, des propos dénoncés lundi par le gouvernement socialiste. « J’accuse solennellement le lire plus

Belga

27 février 2017 Migrants: Frontex critique l'action des ONG au large de la Libye

Le patron de Frontex Fabrice Leggeri a critiqué les ONG venant en aide aux migrants au large de la Libye, estimant qu’elles encouragent le trafic et coopèrent mal avec la police, selon une interview publiée lundi. « Il faudrait remettre à plat l’état actuel des mesu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/