Renée Zellweger révèle avoir souffert des rumeurs d'homosexualité de son ex-mari

Renée Zellweger a reconnu avoir beaucoup souffert des rumeurs concernant l’homosexualité présumée de son ex-mari Kenny Chesney, rapporte vendredi le site de Closer. Renée Zellweger est de retour sous les projecteurs d’Hollywood après une absence de presque six ans. Récemment, la star de Bridget Jones a confié à People avoir souffert des rumeurs concernant l’homosexualité présumée de son ex-mari Kenny Chesney; rumeur que certains tabloids ont relayé afin d’expliquer la fin de leur mariage éclair en 2005.

« Cela m’a rendue triste. J’étais triste que les gens utilisent cela comme un moyen d’être cruel; surtout comme si être gay était péjoratif. Il y a eu des conséquences fatales pour moi », a déclaré Renée Zellweger, âgée de 47 ans.

L’actrice et le chanteur s’étaient unis dans les îles Vierges des États-Unis en mai 2005. Quatre mois plus tard, Renée Zellweger avait déposé les papiers d’annulation. Dans une déclaration, elle a expliqué plus tard que son utilisation du mot « fraude » était « tout simplement le langage juridique et non un reflet du caractère de Kenny ». Sous-entendu il n’était pas gay.

« J’ai dit tout ce que je devais dire à ce sujet. Je suis une fille à l’ancienne qui ne traîne pas son linge sale sur la pelouse », a-t-elle ajouté. Avant de conclure: « Je pense que vous vous dévalorisez en tant qu’être humain lorsque vous partagez des choses très personnelles avec des gens étrangers à vous. Je ne vois pas une quelconque dignité à cela ». Renée Zellweger est à l’affiche de « Bridget Jones Baby » qui sortira en octobre.

Partager l'article

09 septembre 2016 - 11h35