Réforme de la santé aux Etats-Unis: vote la semaine prochaine à la Chambre

La loi républicaine d’abrogation d'”Obamacare” et de réforme de l’assurance-maladie continue d’avancer au Congrès américain, Donald Trump affirmant vendredi que l’opposition de plusieurs élus républicains a été vaincue. L’heure de vérité sera jeudi prochain lors d’un vote à la Chambre des représentants, la chambre basse du Congrès, selon une source parlementaire. C’est l’étape préalable à l’examen au Sénat, où l’objectif est une adoption début avril.
Le président américain tente d’unir sa majorité autour de la proposition de loi élaborée par les chefs républicains, mais un groupe de conservateurs menace de la torpiller. Ils estiment que le texte conserve trop d’éléments de la loi démocrate de 2010.
“Il y a un grand rassemblement, la santé c’est un sujet difficile et complexe”, a déclaré Donald Trump vendredi à la Maison Blanche, lors d’une conférence de presse avec la chancelière allemande Angela Merkel, en assurant que le camp républicain était en train de trouver un terrain d’entente.
Selon le président Trump, des modifications devraient être apportées au texte initial, dans l’espoir de rattraper un certain nombre d’élus républicains qui à ce stade penchent du côté du non. Il a dit, en recevant des élus conservateurs vendredi matin, que beaucoup soutenaient désormais le texte.
Mais des opposants ont immédiatement réfuté cet optimisme.
“Absolument pas vrai que des conservateurs sont passés du non au oui”, a écrit l’un d’eux, Justin Amash, sur Twitter. Le plan républicain, selon lui, “reste une catastrophe”.
Les républicains disposent de 237 sièges à la Chambre, contre 193 démocrates.

Partager l'article

17 mars 2017 - 22h10