RDC: une trentaine de civils tués dans un massacre attribué aux rebelles ougandais

Une trentaine de civils ont été tués dans la nuit de samedi à dimanche à Beni, ville de l’est de la République démocratique du Congo, théâtre des massacres depuis octobre 2014, a déclaré l’armée congolaise. De présumés rebelles des Forces démocratiques alliées (ADF) ont tué « une trentaine de personnes. On vient de retrouver leurs corps » dans le quartier de Rwangoma, a déclaré à l’AFP le lieutenant Mak Azukay, porte-parole de l’armée.

Partager l'article

14 août 2016 - 11h40