facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

RDC: le conclave de Bruxelles divise l'opposition congolaise

L’opposition congolaise se déchire autour d’une réunion convoquée à Bruxelles pour exiger la tenue de la présidentielle avant le terme du mandat du président de la République démocratique du Congo Joseph Kabila, a-t-on appris mardi des sources concordantes. Le « conclave » devait s’ouvrir dans un grand hôtel proche de la capitale belge mercredi à 11H00 (09H00 GMT) et en principe s’achever jeudi à la mi-journée par l’adoption d’une déclaration commune, a indiqué à l’AFP une source ayant requis l’anonymat.
Mais un groupe d’opposants en partance mardi soir de Kinshasa vers la Belgique a indiqué à l’AFP que la réunion ne pourrait se tenir qu’à partir de vendredi, afin de permettre aux retardataires d’arriver à Bruxelles.
Le Mouvement de libération du Congo (MLC) et l’Union pour la nation congolaise (UNC), deux principales forces d’opposition à l’Assemblée nationale, ont déclaré à l’AFP « ne pas être concernés » par le conclave de Bruxelles.
Cependant, deux des principaux adversaires de M. Kabila, 45 ans, au pouvoir en RDC depuis 2001, devraient être présents : l’opposant historique Etienne Tshisekedi, président de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS), 83 ans, et l’ancien gouverneur de l’ex Katanga Moïse Katumbi(51 ans), candidat déclaré à la présidentielle censée se tenir en novembre, mais devenue improbable.
Le MLC et l’UNC soupçonnent l’UDPS de vouloir obtenir une transition après le dialogue, ce qui équivaudrait à « violer la constitution comme Kabila » parce que « la transition n’est prévue nulle part » dans ce texte fondamental, a déclaré le député UNC Jean-Baudouin Mayo.
Le MLC « ne peut pas tomber dans ce piège » du dialogue, qui conduirait au non respect de la Constitution, a déclaré pour sa part le chef de ce groupe au parlement, Alexis Lenga wa Lenga.
La Constitution interdit au chef de l’Etat congolais, dont le mandat expire en décembre, de se représenter. M. Kabila a proposé la tenue d’un « dialogue national » auquel la majeure partie de l’opposition refuse jusqu’ici de participer, y voyant un piège destiné à permettre au président de s’éterniser à la tête du pays.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 Accord du gouvernement américain pour un train reliant New York à Washington en 29 minutes

L’entrepreneur Elon Musk a annoncé jeudi que le projet de train à très grande vitesse qui relierait New York à Washington, séparées de 330 kilomètres, en 29 minutes seulement a reçu l’accord verbal du gouvernement, se disant « optimiste » quant lire plus

Belga

21 juillet 2017 Séisme près de Bodrum – Très peu de dégâts à proximité des hôtels du tour-opérateur TUI à Kos

Il y a très peu de dégâts à proximité des hôtels utilisés par TUI sur l’île grecque de Kos, touchée par un tremblement de terre durant la nuit, selon un porte-parole du tour-opérateur belge. Les équipes de celui-ci sont actuel lire plus

Belga

21 juillet 2017 Microsoft en passe de réussir son pari sur le cloud

Le groupe informatique américain Microsoft a publié des résultats trimestriels en forte hausse jeudi. Ses activités de services dématérialisés en ligne (‘cloud’) ont marqué une nouvelle progression. Le bénéfice net a ainsi plus qu lire plus

Belga

21 juillet 2017 Météo – Un temps sec et chaud pour le 21 juillet

Le temps sera calme et sec vendredi pour la fête nationale avec d’abord du soleil puis davantage de nuages. Les maxima iront de 21 à 25 degrés. Samedi, de la pluie et des averses, éventuellement orageuses, traverseront le pays d’ouest en est, prédit par contre l’Ins lire plus

Belga

21 juillet 2017 Tomorrowland – Boom s'apprête à lancer la 13e édition de Tomorrowland

Le domaine provincial De Schorre, à Boom, a revêtu ses habits de fête en vue de la 13e édition du festival Tomorrowland, festival de musique électronique renommé à l’échelle mondiale, pas seulement pour sa musique mais aussi pour son ambiance et lire plus

Belga

21 juillet 2017 Séisme près de Bodrum – Les deux morts de Kos sont "des étrangers", plus de 100 blessés et beaucoup de dégâts

Un séisme a frappé vendredi les îles grecques du sud-est de la mer Egée en pleine saison estivale, faisant deux morts à Kos, sans doute des touristes, et plus de cent blessés. Il a aussi été fortement ressenti en Turquie. « Nous avons deux morts lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/