Racisme dans le foot: Courtois transmet un dossier à la Fédération belge de football

L’échevin des Sports de la Ville de Bruxelles, Alain Courtois, a annoncé lundi avoir transmis à la Fédération belge de football un dossier relatif à des faits de violence à caractère raciste survenus lors d’un match de football qui a opposé vendredi soir des équipes d’âges des clubs FC Survoyés Bruxellois et FC Jorez Club Sport Anderlecht, qui officient en provinciale. Les incidents qui ont émaillé la rencontre ont été suivis, à l’issue du match, de l’agression violente du président du FC Survoyés, M. Yusuf Benhur Ergen, par ailleurs conseiller communal cdH, lequel a été blessé à la suite des nombreux coups qui lui ont été portés par plusieurs personnes. Selon M. Ergen, le match s’est déroulé dans un climat de haute tension alimenté par les insultes à caractère raciste, notamment de l’entraineur du FC Jorez club. L’arbitre a, à un moment, invité les capitaines des deux équipes à calmer les esprits. Mais rien n’y a fait. L’élu cdH a été brièvement hospitalisé pour être soigné après avoir été frappé sur plusieurs parties du corps, notamment à la tête.

Il a déposé plainte au pénal, dès samedi, et auprès de la fédération de football, lundi. De son côté, disant « avoir appris avec consternation » les incidents survenus lors du match, M. Courtois, a indiqué qu’il sera demandé un rapport sur ces incidents à la police.

Si des dégradations aux infrastructures de la Ville ont été commises, une plainte sera déposée, a ajouté l’échevin, précisant qu’il ferait transmettre ce dossier à la Fédération belge de football, seule habilitée à prendre les sanctions adéquates, en lui demandant d' »agir avec fermeté à la suite à ces dérapages racistes inacceptables ».

Partager l'article

03 octobre 2016 - 14h20