Quelque 2.500 volontaires ont nettoyé les plages belges de 5,3 tonnes de déchets

Quelque 2.500 bénévoles ont nettoyé, dimanche, les plages de la mer du Nord de 5,3 tonnes de déchets, dans le cadre de la 8e édition de l’Eneco Clean Beach Cup. C’est moins que l’année dernière où pas moins de 7,1 tonnes de détritus avaient été ramassés. Les volontaires de l’Eneco Clean Beach Cup et les membres de 16 clubs de surf locaux ont participé dimanche à l’opération annuelle de nettoyage des plages de la Côte belge. Ils ont fait la chasse aux déchets depuis Bray-Dunes en France jusqu’à Cadzand aux Pays-Bas. Au total, 5,3 tonnes de détritus ont été ramassés.
Le secrétaire d’Etat à la Mer du Nord, Philippe De Backer (Open Vld) et la ministre fédérale de l’Energie Marie Christine Marghem (MR) se sont également retroussés les manches pour l’occasion.
« Un million d’oiseaux de mer et 100.000 tortues meurent chaque année à cause des déchets plastiques qui atterrissent dans les océans », déplore l’organisateur de l’Eneco Clean Beach Cup, Sven Fransen. « Des mesures sont actuellement sur la table afin d’inverser la tendance mais elles sont insuffisantes. C’est pourquoi nous continuons à tirer la sonnette d’alarme. En nettoyant les plages, nous pouvons donner plus de visibilité à l’ampleur du phénomène. Je suis vraiment content qu’autant de personnes aient fait le déplacement aujourd’hui », a-t-il poursuivi.
« La pollution des eaux commence par la terre. Si nous ne faisons rien, il y aura d’ici 2050 dans nos océans plus de plastique que de poissons. Nous devons donc réfléchir de toute urgence à comment réduire cette énorme montagne de déchets en adoptant un style de vie plus écologique », a pour sa part déclaré le secrétaire d’État Philippe De Backer.

Partager l'article

26 mars 2017 - 19h15