Publifin – Z. Khattabi dénonce les "méthodes dictatoriales" d'André Gilles

La co-présidente d’Ecolo, Zakia Khattabi, a qualifié dimanche les méthodes du président de Publifin, André Gilles, de « dictatoriales » et fait état de menaces proférées par celui-ci à l’égard de certains administrateurs écologistes. « Je qualifierais ces méthodes de dictatoriales. Il est arrivé qu’il menace certains de mes administrateurs… Par exemple, lors du dernier conseil d’administration lorsqu’il s’est agi de sortir un communiqué où mes propres administrateurs étaient amenés à se dédire et qu’ils n’ont pas voulu, André Gilles leur a dit qu’il trouverait bien quelque chose à sortir sur eux aussi. La réalité de ce CA, elle est celle-là », a affirmé Mme Khattabi interrogée par les auditeurs de Bel RTL, dans le cadre de l’émission « l’invité », diffusée en fin de journée.
Pour la cheffe de file Ecolo, ce mode de gouvernance est « dictatorial… C’est ça le mode de gouvernance de Publifin… et d’ailleurs Marc Hody -NDLR: administrateur Ecolo – a posé des questions et comme il n’a pas eu de réponses, vous vous rendez compte qu’il a fait appel à un avocat? … C’était ça l’ambiance du conseil d’administration chez Publifin », a conclu Zakia Khattabi.

Partager l'article

05 février 2017 - 19h15