Publifin – M. Di Rupo annonce des mesures de transparence et de décumul

Le président du PS, Elio Di Rupo, présentera rapidement plusieurs mesures pour assainir et moraliser le fonctionnement des intercommunales, a-t-il indiqué jeudi en réaffirmant sa confiance envers le ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, en difficulté depuis l’éclatement du scandale Publifin. Il a notamment évoqué l’instauration d’une obligation pour les mandataires et membres des cabinets ministériels d’une déclaration « publique et transparente » de tous les revenus au nom de l' »éthique ».

Invité matinal de la radio Bel-RTL, M. Di Rupo a également plaidé pour un lien entre la rémunération, qui doit être « raisonnable » au « travail effectif ». « Quand il y a une rémunération, il faut qu’y ait un travail effectif », a dit le président des socialistes francophones.

M. Di Rupo a encore suggéré une « limitation stricte » dans les montants financiers versés aux administrateurs et responsables d’intercommunales. « On ne peut pas permettre qu’il y ait des cumuls financiers comme on peut les connaitre. Il faut une limitation extrêmement stricte des montants financiers que les gens reçoivent », a-t-il souligné.

Le président du PS s’est aussi déclaré favorable au décumul de fonctions comme celle de bourgmestre ou échevin avec une entreprise fonctionnant avec des capitaux publics.

Il a précisé qu’il ferait des propositions en interne (au PS) et qu’il en discuterait avec le parti partenaire au sein du gouvernement wallon (le cdH, ndlr), sans exclure d’impliquer également l’opposition.

M. Di Rupo a par ailleurs réaffirmé sa confiance envers M. Furlan. « Il a fait énormément et c’est lui qui, notamment, a fait en sorte, avec les autres gouvernements régionaux, qu’il y ait enfin un certain contrôle, entre autres sur Publifin, qui n’existait pas pour des raisons techniques. Il a beaucoup travaillé et a contribué à assainir les intercommunales », a-t-il dit. « Je (lui) maintiens ma confiance. Il a, je pense, vraiment une volonté d’améliorer les choses », a souligné l’homme fort du PS.

Partager l'article

19 janvier 2017 - 09h30