Publifin – Les actionnaires, ce sont les citoyens, rappelle Benoît Lutgen

Le président du cdH, Benoît Lutgen, a appelé samedi à la “transparence absolue” en matière de gouvernance des intercommunales, un secteur sous pression en Wallonie depuis qu’a éclaté l’affaire Publifin. “Les actionnaires des intercommunales, ce sont les citoyens”, a-t-il lancé à l’occasion des voeux de son parti à Charleroi. Le scandale a éclaté à la suite des révélations d’un échevin cdH, Cédric Halin, à propos des rémunérations touchées dans les comités de secteur de Publifin. Le mandataire a depuis lors été mis à l’honneur. Le parti l’a envoyé dans le conseil d’administration de la structure intercommunale alors que les 4 administrateurs qui représentaient le cdH au sein de Publifin et de Nethys ont démissionné, “non parce qu’ils étaient coupables mais pour envoyer un signal”. Trois autres administrateurs doivent encore être désignés.
“Je suis fier en tant que président d’avoir des mandataires qui osent s’exprimer clairement et affronter des personnes qui se retrouvent entre elles et pensent que la normalité, c’est ce qui se passe dans leur monde”, a souligné M. Lutgen.
Le “nettoyage en cours” va se poursuivre, a averti le président des centristes, tout en insistant sur la nécessité de ne pas mettre en danger l’outil économique que représente Nethys.

Partager l'article

21 janvier 2017 - 22h15