Publifin – "Le modèle que m'a proposé Stéphane Moreau ne m'a pas choqué"

Le ministre de l’Economie Jean-Claude Marcourt a reconnu jeudi, devant la commission Publifin du parlement wallon, avoir validé une ébauche du modèle du groupe Tecteo (futur Publifin-Nethys) tel qu’il lui a été présenté en 2012 par le futur CEO de Nethys Stéphane Moreau, dans la perspective du futur décret Électricité. Face aux difficultés d’évolution de l’intercommunale dans le contexte de la libéralisation et de ses problèmes financiers, M. Moreau a proposé un modèle de type Fluxys-Elia (des sociétés d’exploitation détiennent des actifs corporels, contrôlés par une holding financière). « Cet élément de simplification ne me heurtait pas ». Il ouvrait la possibilité de bénéficier de crédits bancaires et d’un rating, permettait une vision plus cohérente du GRD, a fait valoir le ministre. La question était de préserver le caractère public du GRD, « et ma position était ‘envers et contre tout' ». Le socialiste réfute le terme de privatisation dès lors que l’actionnariat est public. Le modèle n’était pas « déterminé au dernier carat » à ce moment.

« Dans Publifin, il y a des choses inacceptables qui se sont produites, mais à aucun moment le décret Électricité n’était concerné: les rémunérations (des hauts dirigeants) avaient été décidées en 2012 (à une époque où le groupe échappait à la tutelle régionale), et les comités de secteur se trouvent eux dans Publifin, pas dans le GRD. Il n’y a donc pas de lien entre l’adoption du décret Électricité et les problèmes générés », selon le ministre.

Partager l'article

30 mars 2017 - 16h25