Publifin – Le cdH soutiendra l'option commission d'enquête, si A. Gilles ne répond pas

Si le président de l’intercommunale Publifin ne vient pas avec des réponses à nos questions, le cdH appuiera la demande de création d’une commission d’enquête parlementaire sur le dossier, a affirmé dimanche le député wallon Dimitri Fourny (cdH).
Celle-ci est demandée avec insistance par l’opposition MR et Ecolo. Le PS est dans l’expectative, est-il ressorti dimanche d’un débat entre plusieurs députés wallons organisé au cours de l’émission de RTL-TVI « C’est pas tous les jours dimanche ». « Si André Gilles ne vient pas avec avec des réponses à nos questions nous appuierons sur le bouton » (NDLR: de la commission d’enquête), a dit M. Fourny, soulignant qu’il importait de prendre un certain nombre de précautions juridiques avant d’envisager un tel cas de figure, tel qu’en atteste le délai de mise en place de la commission Kazakhgate.
De leur côté, Pierre-Yves Jeholet (MR) et Philippe Henri (Ecolo) ont réitéré leur demande de mise en place d’une telle commission. Dimitri Legasse (PS) s’est tenu plus en retrait sur cette question. « Nous en reparlerons lundi », a-t-il dit sans autre commentaire.
Au cours du débat, il est également apparu que l’hypothèse de la mise en place d’une majorité alternative en Wallonie n’était pas d’actualité.
« Le problème est à Liège. Il est à Publifin. Nous n’allons pas remettre en cause l’action excellente du gouvernement wallon », a commenté Dimitri Fourny (cdH), interrogé à ce propos, et soutenu dans le même sens par Dimitri Legasse. « Le problème de Publifin est effectivement un problème liégeois », a dit le mandataire socialiste.

Partager l'article

05 février 2017 - 13h40