facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Publifin – La presse au vitriol pour dénoncer l'absence de commission d'enquête parlementaire

Les éditorialistes de la presse francophone condamnent sans ambages jeudi la décision de la majorité wallonne PS-cdH de laisser le soin à une simple « commission spéciale » d’examiner le scandale Publifin et de renoncer par là à la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire. « La commission d’enquête s’imposait précisément au vu des ramifications multiples, des opacités, au vu des montants financiers impliqués, des questions sur l’utilisation de l’argent public, sur la porosité entre les activités régulées et privées, au vu aussi de l’implication de nombre de mandataires politiques des trois plus grands partis francophones principalement », écrit dans Le Soir Béatrice Delvaux.
« Quelles est donc cette vérité que les deux partis ne veulent pas voir éclater au grand jour? », s’interroge dans La Libre Francis Van de Woestyne. Comme d’autres, l’éditorialiste de La Libre souligne que le risque de conflit avec une enquête judiciaire ne tient pas alors que PS et cdH ont poussé au fédéral à la mise en place d’une commission d’enquête sur le Kazakhgate, qui a elle vu le jour. « Pour éviter que ne se développe l’insupportable et injuste ‘tous pourris’, il faudra bien un jour désigner les responsables de la chienlit qui règne autour de ce dossier », estime Francis Van de Woestyne.
L’éditorial de Sud Presse est au picrate, Christian Carpentier s’adressant directement aux présidents du PS et du cdH, Elio Di Rupo et Benoît Lutgen. « Qu’ils s’abstiennent dorénavant de mettre quiconque en garde contre la montée des extrémistes. Car se sont désormais eux qui ont fait le choix de les nourrir », juge-t-il.
Dans L’Echo, François-Xavier Lefevre constate que « le PS et le cdH ratent une occasion de se racheter dans ce dossier en démontrant qu’ils sont prêts à aller jusqu’au bout des choses ». Selon lui, « la Wallonie n’est visiblement pas encore prête à mener jusqu’au bout son exercice de transparence ».
Dans Le Soir, l’éditorial s’appuie notamment sur les derniers éléments de la saga, la révélation des montants annuels engrangés par trois des plus importants mandataires liégeois dans les différentes intercommunales dans lesquelles ils siègent: 365.600 euros pour André Gilles (PS), 309.000 euros pour Georges Pire (MR) et 150.900 euros pour Dominique Drion (cdH).

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 Il n'y aura pas de guerre sur la péninsule, assure le président sud-coréen

Le président sud-coréen Moon Jae-In a assuré jeudi qu’il n’y aurait pas de guerre sur la péninsule coréenne en dépit des tensions exacerbées autour des programmes nucléaire et balistique nord-coréens. « Tous les Sud-Coréens ont tra lire plus

Belga

17 août 2017 Emma Stone actrice la mieux payée du monde

La star américaine oscarisée Emma Stone est devenue l’actrice la mieux payée du monde, surpassant Jennifer Lawrence, d’après un classement annuel du magazine Forbes publié mercredi. Elle a remporté l’an passé 26 millions de dollars, toutefois dans le lire plus

Belga

17 août 2017 Des manoeuvres américano-coréennes allégées réduiraient les tensions, selon Moscou

L’allègement des manoeuvres militaires prévues à partir de lundi entre la Corée du Sud et les Etats-Unis, à défaut d’une annulation, permettrait de réduire les tensions avec la Corée du Nord, a estimé mercredi l’ambassadeur russe lire plus

Belga

17 août 2017 Venezuela: perquisition au domicile de Luisa Ortega, demande d'arrestation de son mari

Des agents du service de renseignement vénézuélien ont perquisitionné mercredi le domicile de l’ex-procureure générale du pays, Luisa Ortega, une chaviste devenue dissidente, après la demande d’arrestation de son mari, le député German F lire plus

Belga

17 août 2017 Meurtres d'experts en RDC: des enquêteurs de l'ONU veulent plus d'investigations

Des enquêteurs de l’ONU, chargés d’élucider les meurtres de deux experts de l’organisation en mars dans la République démocratique du Congo, jugent que des investigations complémentaires sont nécessaires pour identifier formellement les auteurs de ces lire plus

Belga

17 août 2017 Audience en appel annulée pour le journaliste de RFI Ahmed Abba

La première audience du procès en appel du journaliste camerounais Ahmed Abba, condamné à dix ans de prison pour « blanchiment d’actes de terrorisme », qui devait se tenir jeudi à Yaoundé, a été annulée, a rapporté RFI, dont M. Abba lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/