Publifin – Douze nouveaux administrateurs dans le CA de Finanpart

L’assemblée générale extraordinaire de Finanpart, filiale financière de Nethys, a acté mardi la démission des trois administrateurs issus du management de Nethys (Bénédicte Bayer, Gil Simon et Pol Heyse) puis l’installation de douze nouveaux administrateurs. Ainsi, il s’agit des mêmes administrateurs qui composent le conseil d’administration de Publifin à l’exception du représentant du Parti Populaire (PP), le Verviétois Bruno Berrendorf qui avait été réintégré au sein du CA de Publifin sur décision de l’ancien ministre de tutelle Pierre-Yves Dermagne. Finanpart étant une société de droit privé, elle n’est pas tenue aux mêmes règles qui s’appliquent aux intercommunales, ceci expliquant l’exclusion de l’élu PP du CA de Finanpart. Il s’agissait d’une étape importante dans le processus visant à reprendre la main sur Nethys. A la mi-septembre, le nouveau CA de Finanpart convoquera une AG extraordinaire de Nethys en vue de procéder au remplacement de son CA qui se composera de mandataires publics, de représentants du management et d’indépendants. « La composition et le nombre doivent encore être déterminés », a précisé mardi Paul-Emile Mottard, président du CA de Publifin, qui s’est réuni dans la foulée de l’AG de Finanpart.
Au cours du CA de Publifin, les administrateurs ont entamé les discussions autour du remboursement des jetons de présence perçus au sein des comités de secteur de Publifin, aujourd’hui dissous, comme l’a recommandé dans son rapport la commission d’enquête parlementaire. Sommes qui doivent être fixées par le CA de Publifin. « Si la volonté est d’avancer rapidement sur cette question, une analyse doit être réalisée au cas par cas. On se dirige donc vers une demande de remboursement individualisée selon la situation de chacun », explique Fabian Culot, vice-président du CA de Publifin.
Le cas Stéphane Moreau, CEO de Nethys, n’a apparemment pas été évoqué au cours du CA de Publifin. « C’est le nouveau CA de Finanpart qui peut changer le CA de Nethys. Et ce n’est qu’à ce moment-là qu’on aura l’occasion de prendre des décisions vis-à-vis du management », clarifie le libéral Fabian Culot.
Par ailleurs, le PP a annoncé mardi l’introduction d’un recours auprès de la tutelle concernant l’exclusion de Bruno Berrendorf du CA de Finanpart.

Partager l'article

22 août 2017 - 22h20