Présidentielle américaine – Hillary Clinton vante son "ticket" présidentiel anti-Trump

Hillary Clinton a présenté samedi aux Américains l’homme appelé à devenir son vice-président en cas de victoire à l’élection présidentielle de novembre, Tim Kaine, dont le CV accompli et les valeurs sont présentées comme un antidote à Donald Trump. « Je dois dire que le sénateur Tim Kaine est tout ce que Donald Trump et Mike Pence ne sont pas », a déclaré à Miami la candidate démocrate à la Maison Blanche, lors de son premier meeting commun avec son colistier depuis qu’il a été nommé, vendredi soir. Mike Pence est le gouverneur conservateur de l’Indiana, nommé colistier par le candidat républicain Donald Trump.
« Il a les compétences pour occuper cette fonction dès le premier jour », a dit Hillary Clinton. « C’est un progressiste qui aime accomplir des choses ».
Grand inconnu au-delà des frontières de son Etat, la Virginie, Tim Kaine compense par une longue expérience politique. Il a été maire de Richmond (1998-2001), vice-gouverneur puis gouverneur de Virginie (2006-2010), président du parti démocrate (2009-2011) et il est sénateur depuis 2013.
Mais il n’était pas le premier choix de l’aile gauche du parti démocrate, qui aurait préféré la désignation de la sénatrice anti-Wall Street Elizabeth Warren ou du perdant des primaires, Bernie Sanders.
« Bonjour Miami!  » a lancé Tim Kaine en anglais, sur le campus de l’université internationale de Floride, applaudi par des milliers de partisans et beaucoup d’étudiants.
« Bienvenidos a todos!  » a enchaîné Tim Kaine, qui parle couramment espagnol, et a traduit simultanément plusieurs phrases de son discours, marquant encore plus le contraste avec Donald Trump.
Le sénateur de 58 ans a commencé son intervention par une pique très personnelle contre Donald Trump, qui critique sans relâche l’Otan et ses pays membres.
Son fils, un soldat du corps d’élite des Marines, « sera déployé dans quelques jours en Europe pour remplir les engagements américains envers nos alliés de l’Otan. Pour moi, cela rend les enjeux de cette élection très personnels », a-t-il dit.
« Hillary Clinton est l’opposée exacte de Donald Trump », a dit Tim Kaine. « Hillary Clinton n’insulte pas les gens, elle les écoute. Quel concept original, n’est-ce pas ? Elle ne dit pas de mal de nos alliés ».

Partager l'article

23 juillet 2016 - 21h00